NOUVELLES

Brésil/dopage: simple avertissement à Juninho pour non respect du règlement

19/10/2012 06:11 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

Le footballeur Brésilien Juninho, qui a remporté sept titres de champion de France avec Lyon entre 2001 et 2009, s'est vu infliger vendredi un simple avertissement par la justice sportive, pour n'avoir pas respecté le règlement lors d'un test antidopage, a constaté l'AFP.

Le joueur de 37 ans a comparu devant le Tribunal supérieur de justice sportive (STFDJ) pour être passé par le vestiaire avant de se rendre à un test antidopage, comme l'interdit le règlement brésilien, après la rencontre de Championnat du 23 septembre entre son club de Vasco de Gama et Ponte Preta.

Il s'était ensuite soumis au test qui s'est avéré négatif. Il risquait une sanction maximale de suspension pour une durée de deux ans qui aurait mis fin à sa carrière.

Un autre joueur brésilien, Ricardo Bema, du club de Fluminense, a comparu pour des faits identiques et a également reçu un avertissement.

Les clubs respectifs des deux joueurs ont été condamnés à une amende de 3000 reais chacun (environ 1150 euros).

Le Tribunal leur a reproché de ne pas informer suffisamment leurs joueurs sur les procédures antidopage en vigueur, que les autorités sportives brésiliennes sont en train de renforcer en vue du Mondial-2014 au Brésil.

En revanche, il a jugé qu'il n'existait aucun motif de soupçonnner les joueurs d'avoir voulu échappé au contrôle ou d'avoir tenté d'en altérer le résultat.

"Nous n'accusons personne ici de dopage", a souligné le président du Tribunal, tout en espérant que sa décision aurait "une valeur pédagogique".

Après avoir quitté Lyon en 2009, Juninho a joué au Qatar avant de rejoindre en 2011 le Vasco de Gama, un des clubs de Rio de Janeiro.

pal/sk

PLUS:afp