NOUVELLES

Arrivée à Damas du médiateur international Lakhdar Brahimi (AFP)

19/10/2012 06:47 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

Le médiateur international Lakhdar Brahimi, qui entend proposer au gouvernement syrien une trêve pour la fête musulmane de l'Adha, est arrivé vendredi à Damas, a constaté une journaliste de l'AFP.

Il a été accueilli à l'aéroport par le vice-ministre syrien des Affaires Etrangères Fayçal Mekdad.

Il doit rencontrer samedi le chef de la diplomatie syrienne Walid Mouallem et le chef de l'Etat Bachar al-Assad à une date non précisée.

"Nous allons avoir ici des discussions avec le gouvernement, les partis politiques et la société civile sur la situation en Syrie", a-t-il déclaré aux journalistes qui l'attendaient à l'aéroport.

"Nous allons parler de la nécessité de diminuer la violence actuelle et si possible de l'arrêter à l'occasion de l'Aïd al-Adha" qui débute la semaine prochaine, a-t-il ajouté.

L'Aïd el Adha, ou fête du sacrifice, qui coïncide avec le pélérinage à la Mecque, est l'une des fêtes musulmanes les plus sacrées. Le Coran emprunte le thème de la Bible: Dieu pour tester la foi d'Abraham, considéré comme le père du monothéisme, lui demande de sacrifier son fils, mais au dernier moment l'ange Gabriel remplace l'offrande par un mouton. Au cours de cette fête, les musulmans égorgent un mouton.

Brahimi, en tournée régionale, avait estimé jeudi à Amman que le cessez-le-feu qu'il a proposé pour la période de l'Aïd al-Adha (26-28 octobre) pourrait servir de base au lancement d'un "processus politique" destiné à trouver une issue au conflit syrien qui dure depuis 19 mois.

"Si le cessez-le-feu est mis en oeuvre, nous pourrons construire à partir de là et en faire une vraie trêve ainsi que le point de départ d'un processus politique qui pourrait aider les Syriens à résoudre leurs problèmes et à reconstruire leur pays", avait-il dit.

rim/sk/cnp

PLUS:afp