NOUVELLES
18/10/2012 05:56 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

Crosby pense à l'Europe

Getty Images
NEW YORK, NY - SEPTEMBER 13: Sidney Crosby of the Pittsburgh Penguins meets with the media following the NHLPA meeting at Marriott Marquis Times Square on September 13, 2012 in New York City. (Photo by Bruce Bennett/Getty Images)

Stratégie pour mettre de la pression ou réelle intention? Dur à dire, mais Sidney Crosby n'a rien fait pour laisser croire qu'une entente entre les joueurs et la LNH est imminente.

Le capitaine des Penguins de Pittsburgh a indiqué qu'il songera « plus sérieusement » à jouer en Europe. C'est qu'il a mentionné jeudi, aux médias présents à Toronto, en marge des conférences de presse de Donald Fehr et de Gary Bettman.

Crosby a ajouté que la Ligue nationale « ne semble pas vouloir négocier » avec les joueurs.

« Sid » a repris les propos de Fehr, directeur de l'Association des joueurs (AJLNH), selon lesquels la ligue n'a mis que 10 minutes à rejeter les trois contre-offres présentées par les joueurs.

« C'est décevant de voir qu'on est si loin d'une entente et qu'on ne parle pas le même langage, a dit l'attaquant du Canadien Brandon Prust, à Radio-Canada Sports. On accepte que les revenus soient partagés à 50-50, mais il faut que les contrats actuels soient honorés. La ligue veut prendre de l'argent dans nos poches dès maintenant. »

Sur Twitter, Hal Gill a quant à lui exprimé sa frustration.

« Je m'en veux d'avoir pensé que les propriétaires seraient raisonnables », a écrit l'ancien défenseur du Canadien.