NOUVELLES

L'UCI pourrait réagir bientôt aux accusations de la USADA concernant Armstrong

18/10/2012 11:12 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

MILAN - L'Union cycliste internationale dit qu'elle pourrait répondre «incessamment» aux accusations avancées par l'Agence américaine antidopage à l'endroit de Lance Armstrong.

L'UCI a reçu le rapport de la USADA la semaine dernière et a jusqu'au 31 octobre pour décider si elle ratifiera la décision de priver Armstrong de ses sept titres au Tour de France ou si elle déposera un appel auprès du Tribunal arbitral du sport.

«Tout ce que nous pouvons confirmer c'est que la date-limite est le 31 octobre, a déclaré le porte-parole de l'UCI Enrico Carpani à l'Associated Press, jeudi. Mais (la réponse) pourrait arriver incessamment à partir de demain.»

La USADA a suspendu Armstrong à vie et avancé qu'il devrait être privé de ses sept titres au Tour de France parce qu'il a été impliqué «dans le programme de dopage le plus complexe, le plus professionnel et le plus efficace que le sport ait jamais vu».

Les éléments de preuve avancés par la USADA comprennent les témoignages d'anciens coéquipiers d'Armstrong qui évoquent la mise en place d'un système de dopage ancré dans les moeurs des équipes assemblées pour le coureur américain.

Le rapport de la USADA a déjà provoqué le retrait de commanditaires importants qui soutenaient Armstrong, tels que Nike et Anheuser-Busch. Armstrong a par ailleurs renoncé à son poste de président du conseil de la Fondation Livestrong qu'il a fondée afin de lutter contre le cancer.

PLUS:pc