NOUVELLES
18/10/2012 12:51 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

L'ex-gérant de Lance Armstrong va lutter contre les accusations à son endroit

BRUXELLES - Johan Bruyneel entend contester les accusations à son endroit, à l'effet qu'il a joué un rôle déterminant dans les programmes de dopage instaurés au sein des équipes de Lance Armstrong.

Toutefois, il ne le fera qu'à la condition que sa défense n'ait pas été «entachée à jamais» par ce qu'avance l'Agence antidopage des États-Unis, a-t-il précisé.

L'ancien gérant d'Armstrong se retrouve au centre du rapport de la USADA, qui accuse les équipes cyclistes américaines dirigées par Bruyneel de s'être livrées à des programmes systématiques de dopage.

Tandis qu'Armstrong a choisi de ne pas contester les accusations de la USADA, Bruyneel a choisi l'arbitrage.

«Je continuerai d'entreprendre des procédures juridiques en rapport avec les accusations avancées par la USADA tant et aussi longtemps que je croirai que je suis encore mesure d'avoir une audience juste», a déclaré Bruyneel par communiqué, jeudi.

Le Belge, qui a quitté l'équipe RadioShack-Nissan la semaine dernière, s'est dit «encore abasourdi» par les accusations avancées par la USADA à son endroit. Il a déclaré qu'il fournira «un témoignage équilibré des événements» quand viendra le moment d'entendre sa défense.

Entre-temps, l'équipe RadioShack a annoncé que Luca Guercilena remplacera Bruyneel au poste de gérant d'équipe.

Guercilena, qui agissait jusqu'ici comme directeur sportif, sera maintenant responsable de l'ensemble de l'équipe luxembourgeoise.

PLUS:pc