NOUVELLES
18/10/2012 03:17 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

Le registre des scouts américains sur de présumés pédophiles est rendu public

Les dossiers confidentiels détenus par le mouvement scout des États-Unis concernant des hommes soupçonnés de pédophilie sont rendus publics à l'issue d'une bataille judiciaire de deux ans.

À la demande du tribunal, l'organisation a remis à la justice, jeudi, quelque 20 000 pages de documents conservés par Boy Scouts of America au sujet d'hommes au sein et parfois à l'extérieur de l'organisation. Les fichiers, qui couvraient la période 1965-1985, incluent des notes du conseil au bureau national qui a reçu les plaintes, des lettres échangées entre les conseils locaux, des lettres manuscrites de membres de la famille de victimes ainsi que des rapports de police et articles de journaux.

L'organisation s'est engagée à éplucher les fichiers afin de dénoncer les individus qui auraient commis des agressions sexuelles qui n'ont pas été rapportées à l'époque. Cela pourrait mener à une nouvelle série de poursuites pénales visant d'autres délinquants.

Jusqu'ici, les scouts avaient argué avoir fait tout ce qu'ils pouvaient pour empêcher les agressions sexuelles au sein de leur organisation en tenant pendant un siècle un registre des pédophiles et en utilisant ces renseignements pour tenir à l'écart du mouvement les délinquants sexuels reconnus. Les scouts ont commencé à tenir ce registre peu après leur création, en 1910, à une époque où la pédophilie était une affaire traitée en privé.

Boy Scouts of America soutient que cela les a aidés à garder la trace des délinquants et à protéger les enfants. Mais certains des fichiers publiés en 1991, concernant des cas s'échelonnant de 1971 à 1991, ont montré des exemples répétés de dirigeants scouts ayant omis de divulguer des agressions sexuelles aux autorités, même lorsque ceux qui les avaient commis avaient admis leur crime.

En avril 2010, un jury de Portland avait ordonné à l'organisation de payer une indemnité record de quelque 20 millions de dollars à une victime d'agressions sexuelles commises dans les années 1980 par un de ses animateurs qui avait pourtant déjà admis avoir agressé des scouts.

En 2011, le réseau CBC révélait que Scouts Canada avait déjà tenu lui aussi un registre d'hommes qui avaient été renvoyés de l'organisation parce qu'ils étaient soupçonnés d'agressions sexuelles sur des enfants. Les journalistes avaient trouvé 65 cas d'abus qui n'avaient pas été rapportés aux autorités.

PLUS: