NOUVELLES

Le bilan de l'épidémie de méningite aux aux États-Unis atteint 19 morts

18/10/2012 09:42 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Le bilan de l'épidémie de méningite causée par des injections de stéroïdes apparemment contaminés est passé à 19 morts et 247 cas aux États-Unis avec le décès de quatre malades.

Toutes les victimes, réparties dans 15 États, souffraient de douleurs du dos et avaient reçu des injections de stéroïdes produites par un laboratoire spécialisé du Massachusetts, a précisé le réseau des Centres de prévention et de contrôle des maladies (CDC).

La plupart des patients ont contracté une forme fongique rare de la méningite après avoir été traités ces derniers mois. Deux ont développé des infections à la suite d'injections conjuguées.

Le bilan s'établit actuellement à huit morts au Tennessee, trois en Florida et dans le Michigan, deux dans l'Indiana et en Virginie, et un dans le Maryland.

Les analyses ont mis en évidence trois sortes de champignons, a précisé le CDC. Sur 42 patients, 40 ont été infectés par l'Exserohilum, les autres par l'Aspergillus et le Cladosporium. Tous reçoivent le même traitement antifongique.

Trois lots suspects de stéroïdes ont été rappelés le mois dernier par le laboratoire New England Compounding Center de Framingham, dans le Massachusetts. Toutes les infections sont liées à l'un de ces lots.

Lundi, l'Agence fédérale du médicament et de l'alimentation (FDA) a annoncé qu'elle enquêtait sur deux autres traitements fabriqués par New England Compounding: un autre stéroïde et une solution utilisée en chirurgie cardiaque. La FDA a souligné qu'il ne fallait en tirer aucune conclusion hâtive.

PLUS:pc