NOUVELLES

La NFLPA dépose en preuve les mises à prix permises dans la ligue en 1996

18/10/2012 10:01 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

LA NOUVELLE-ORLÉANS - L'Association des joueurs de la NFL (NFLPA) a déposé en Cour fédérale des documents qui démontrent que la ligue permettait un système de bonis pour les gros plaqués en 1996.

Ce système, mis en place par l'ex-joueur de ligne défensive des Packers de Green Bay Reggie White, n'est pas sans rappeler le scandale des mises à prix impliquant les Saints de La Nouvelle-Orléans.

Le syndicat se demande pourquoi le commissaire de la NFL, Roger Goodell, serait maintenant en mesure de suspendre l'ex-secondeur des Saints Scott Fujita pour avoir offert des primes à ses coéquipiers au cours de la saison 2009.

Dans les documents déposés jeudi, on cite des rapports de matchs publiés dans les médias dans lesquels on parle du programme «smash for cash» de White, qui rapportait 500 $ US pour de gros jeux, dont des plaqués sévères. Ces rapports font aussi état d'autres équipes ayant mis en place des systèmes semblables.

La NFLPA prétend que la décision de Goodell de suspendre Fujita pour un comportement jamais sanctionné, ni interdit par la NFL auparavant contrevient à la convention collective et démontre que le commissaire est biaisé à l'endroit des joueurs des Saints punis à la suite de l'enquête dans cette affaire.

PLUS:pc