NOUVELLES

Jordanie: 2 cousins d'un ex-chef d'Al-Qaïda arrêtés à leur retour de Syrie

18/10/2012 08:14 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

Deux cousins de l'ancien chef d'Al-Qaïda en Irak, Abou Moussab al-Zarqaoui, ont été arrêtés cette semaine en Jordanie à leur retour de Syrie où ils combattaient aux côtés de la rébellion syrienne, a indiqué jeudi un haut dirigeant du courant salafiste dans le royaume.

"Les gardes-frontière ont arrêté mardi Zayed Sweiti et Firas Khalailah, deux cousins d'Abou Moussab à leur retour de Syrie, où ils ont passé cinq mois", a déclaré à l'AFP Mohammad Chalabi, connu sous le nom d'Abou Sayyaf.

Le Jordanien Abou Moussab Zarqaoui, chef d'Al-Qaïda en Irak, a été tué en 2006 dans un raid américain au nord-est de Bagdad.

"Un troisième jihadiste, Mohammed Najmi, a également été arrêté avec MM. Sweiti et Khalailah. Les trois hommes ont décidé de rentrer en Jordanie car il n'y avait pas de combats contre les troupes du régime syrien dans la région où ils se trouvaient", a précisé Abou Sayyaf.

"Les services de renseignements sont actuellement en train de les interroger", a-t-il ajouté.

Les autorités n'étaient pas joignables dans l'immédiat pour réagir à cette information.

Au moins 10 jihadistes ont été arrêtés en Jordanie alors qu'ils tentaient d'entrer en Syrie en avril et juin, selon des dirigeants du courant salafiste.

La Jordanie, qui partage des frontières avec l'Irak, Israël, la Syrie, la Cisjordanie et l'Arabie saoudite, a renforcé les mesures de sécurité à la frontière syrienne depuis le début de la révolte anti-régime en mars 2011.

L'émissaire international pour la Syrie Lakhdar Brahimi avait indiqué fin septembre que Damas estimait à 5.000 le nombre d'étrangers combattant contre lui dans le pays et qu'il dépeignait de plus en plus la guerre civile comme "une conspiration de l'étranger".

str-akh/feb/sbh

PLUS:afp