NOUVELLES

Des documents sur les cas de pédophilie chez les scouts rendus publics

18/10/2012 09:04 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

PORTLAND, États-Unis - L'Association des scouts d'Amérique a rendu publics jeudi des documents montrant comment les autorités civiles et religieuses ont permis pendant des années à des animateurs et d'autres membres du mouvement scout accusés d'avoir agressé sexuellement des enfants d'échapper à la justice.

Dans de nombreux cas, plus du tiers selon le décompte de l'Association, la police n'a jamais été mise au courant des agressions rapportées. Et même lorsqu'elle a été informée, elle a parfois choisi de ne rien faire afin de protéger la réputation du scoutisme.

Les documents publiés jeudi sur l'ordre de la Cour suprême de l'Oregon font partie d'un dossier beaucoup volumineux que l'Association a commencé à rédiger peu de temps après sa création en 1910. Il comprend des détails à la fois sur des agressions attestées et sur des allégations sans fondement.

Durant une conférence de presse à Portland, en Oregon, l'avocat Kelly Clark a reproché à l'Association des scouts d'Amérique de s'être battue pendant des années pour préserver la confidentialité de l'ensemble du dossier, soutenant qu'il ne fallait pas avoir de secrets quand la sécurité d'enfants était en jeu.

Me Clark a remporté une victoire historique contre l'Association en 2010 au nom de l'un de ses clients ayant été agressé par un moniteur scout dans les années 1980.

Dans un communiqué publié jeudi, le porte-parole de l'Association, Deron Smith, a assuré que l'organisation avait à coeur la sécurité des jeunes scouts. Il a toutefois reconnu que le mouvement avait parfois réagi de manière inappropriée aux allégations d'agression sexuelle au sein de ses rangs, mais qu'il avait présenté ses excuses aux victimes et à leurs familles.

PLUS:pc