NOUVELLES

Construction routière : facture plus salée au N.-B.

18/10/2012 05:11 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

La construction de routes au Nouveau-Brunswick coûte presque deux fois plus cher qu'au Québec.

C'est ce que révèle un rapport du ministère des Transports du Québec déposé lors de la Commission Charbonneau chargée de faire la lumière sur les allégations de corruption dans l'industrie de la construction au Québec.

L'étude comparative des coûts de construction routière entre le Québec, le Nouveau-Brunswick et l'Ontario a été réalisée en 2010.

Le rapport compare des projets similaires entre les provinces.

Toujours selon le rapport, la réfection de routes au Nouveau-Brunswick était plus durable.

Ronald Losier, de l'entreprise Saint-Isidore Asphalte, affirme que la facture est plus salée au Nouveau-Brunswick parce qu'il s'y fait beaucoup moins de construction de route. Le prix de l'asphalte est donc plus élevé.

Il y a une vingtaine d'entrepreneurs en construction de route au Nouveau-Brunswick. En comparaison, la seule région de Montréal en compte cinq.

Lors d'importants chantiers, le manque de main-d'oeuvre au Nouveau-Brunswick peut aussi faire monter les prix.

Le ministre des Transports du Nouveau-Brunswick reconnait que le peu d'entrepreneurs et le manque de concurrence font monter les prix. « Comme n'importe quel secteur lorsque la compétition est là les prix sont meilleurs », explique le ministre Claude Williams.

PLUS: