NOUVELLES

Au moins 28.000 disparus en Syrie en 19 mois de conflit (ONG)

18/10/2012 09:18 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

De 28.000 à 80.000 personnes ont disparu en Syrie depuis le début de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad, a indiqué jeudi l'ONG Avaaz, en se basant sur les chiffres de groupes de défense de droits de l'Homme.

"Des Syriens sont enlevés dans les rues par les services de sécurité et des paramilitaires et sont portés 'disparus' dans des centres de torture", commente Alice Jay, directrice de campagne à Avaaz.

"Que ce soit des femmes faisant leurs courses dans des épiceries ou des agriculteurs s'approvisonnant en carburant, personne n'est à l'abri. Il s'agit d'une stratégie délibérée pour terroriser les familles et les communautés", ajoute-elle.

Selon cette responsable, "ne pas savoir si votre mari ou votre enfant est vivant provoque une peur si grande qu'elle fait taire toute velléité de contestation".

Ahmad Ibrahim, un jeune homme de 26 ans, a disparu dans la province de Homs (centre) le 27 février, raconte sa mère Fayzé, citée par Avaaz.

Le jour même, "il a appelé sa tante à partir d'un numéro qui n'est pas le sien et lui a dit qu'il se dirigeait vers la ville de Homs et qu'elle ne devait plus le rappeler. (...) Nous avons appris par la suite que ce numéro appartenait à la branche de la sécurité militaire de Homs", affirme-t-elle.

Après des appels restés sans réponse pendant des mois, quelqu'un a finalement répondu en affirmant que le jeune homme avait été tué par un tireur embusqué à la solde du régime.

"Nous n'avons pas pu confirmer cette information, nous voulons juste connaître son sort", ajoute la mère, précisant que l'épouse d'Ahmad est enceinte de jumeaux.

Le conflit en Syrie a fait plus de 33.000 morts depuis le début de la révolte en mars 2011 qui s'est muée en conflit armé.

ram/sk/sbh

PLUS:afp