NOUVELLES

Un Américain accusé d'avoir voulu tuer l'ambassadeur saoudien plaide coupable

18/10/2012 12:32 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST
AFP

Un résident du Texas a plaidé coupable mercredi à des accusations de complot et de meurtre à forfait pour avoir embauché l'an dernier un homme qu'il croyait être un narcotrafiquant mexicain afin qu'il assassine l'ambassadeur de l'Arabie saoudite aux États-Unis.

Mansour Arbabsiar, un citoyen américain d'origine iranienne, a enregistré sa reconnaissance de culpabilité devant une cour du district de Manhattan, où il a admis avoir eu l'intention de tuer l'ambassadeur Adel Al-Jubeir.

L'homme de 58 ans, qui pourrait écoper jusqu'à 25 ans de prison, connaîtra sa sentence le 23 janvier, mois où devait initialement se dérouler son procès.

L'administration du président Barack Obama a accusé l'Iran d'avoir été impliqué dans le complot.

Durant l'audience de mercredi, le procureur adjoint Edward Kim a demandé à Arbabsiar, qui a vécu dans la ville texane de Corpus Christi pendant plus de 10 ans, si l'armée iranienne avait participé à l'affaire. Il a répondu oui.

L'accusé a raconté qu'il s'était rendu au Mexique l'an dernier afin de rencontrer un homme appelé Junior, qui était en fait un agent du FBI. Il a expliqué que ses complices et lui avaient d'abord eu l'intention de kidnapper M. Al-Jubeir, mais que Junior les avait convaincus qu'il était plus simple d'assassiner l'ambassadeur saoudien.

Arbabsiar a accepté de verser 1,5 million de dollars à Junior pour qu'il organise un attentat à la bombe dans un restaurant de Washington dans le but de tuer Adel Al-Jubeir.

Mansour Arbabsiar est détenu sans possibilité de libération sous caution depuis son arrestation le 29 septembre 2011 à l'aéroport international John F. Kennedy.

Associated Press