NOUVELLES
18/10/2012 03:24 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

Affaire Armstrong - A Livestrong, Armstrong reste "un survivant"

Lance Armstrong restera "un survivant" dans l'esprit du public malgré les accusations de dopage, a estimé jeudi un responsable de Livestrong, la fondation de lutte contre le cancer créée il y a quinze par l'Américain mais dont il n'est plus le président.

Interrogé par l'AFP sur l'impact des accusations de dopage auprès du public, Katherine McLane, un des vice-présidentes de la fondation, a expliqué: "Les gens identifient toujours Lance comme un survivant d'une terrible expérience (le cancer), ça ne s'effacera pas".

"Les gens ici à la Fondation et au sein de la communauté des malades du cancer considèrent Lance autrement que le grand public, qui le voit comme un cycliste. Ils connaissent quelqu'un qui s'est dévoué pendant quinze ans pour une cause noble et qui a donné 6,5 millions de dollars à la fondation."

Le Texan de 41 ans a vaincu le cancer en 1996 avant de remporter à sept reprises le Tour de France (1999-2005) mais l'Agence américaine antidopage (Usada) l'a privé fin août de la plupart de ses titres et radié à vie.

L'Usada a détaillé la semaine dernière dans un rapport accablant les preuves qui lui font écrire que l'Américain a joué un rôle majeur dans "le programme de dopage le plus sophistiqué jamais vu dans l'histoire du sport".

Armstrong a démissionné mercredi de la présidence de Livestrong mais il fera sa première apparition publique depuis la publication du dossier de l'USADA vendredi lors du coup d'envoi du week-end anniversaire de Livestrong, qu'il a fondé en 1997 sous le nom de "Lance Armstrong Fondation".

L'Américain a prévenu les salariés de sa décision de prendre du recul avant de rendre sa décision publique.

"Son message a été: +Restez concentrés sur votre travail. Ne vous laissez pas distraire+, a dit Katherine McLane. Et c'est exactement ce que nous avons fait, nous sommes restés concentrés. Est ce que cela a été difficile ? Absolument. Continuons-nous à aider les gens ? Absolument."

Selon Mme McLane, qui ne donne pas de chiffres, les donations à Livestrong n'ont toutefois pas été affectées par les révélations de l'Usada.

"Nous sommes heureux de voir que les dons à la fondation, que le soutien à la fondation reste très très fort, surtout depuis un mois, a-t-elle dit. Les gens soutiennent la fondation parce qu'ils reconnaissent que nous fournissons un service très important".

str-bpe/bm

PLUS:afp