NOUVELLES

USA: la défense de Bradley Manning obtient un succès face à l'accusation

17/10/2012 04:56 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

La défense du soldat Bradley Manning, soupçonné par la justice américaine d'être la "taupe" de WikiLeaks, a remporté mercredi une petite victoire avec la décision du juge d'ordonner le versement au dossier d'emails évoquant les conditions de sa détention.

Les avocats du jeune homme réclamaient le versement du dossier de plus de 600 courriers électroniques, espérant renforcer leurs indices sur un éventuel traitement illégal de Manning lors de sa détention provisoire à la prison militaire de Quantico (Virginie, est).

Lors d'une audience préliminaire au procès sur la base de Fort Meade (Maryland, est), la juge Denis Lind a fait droit mercredi à leur demande, sans préciser ses motivations.

Ces emails concernent des échanges entre responsables militaires qui évoquent la façon de répondre aux questions des médias, aux manifestations de soutien, ainsi que les changements apportés à la liste des gens autorisés à lui rendre visite, a-t-elle expliqué.

Pour la défense, ces documents doivent permettre de faire la lumière sur les conditions de détention de Bradley Manning, qui avaient révolté les organisations de protection des droits de l'homme. Pour l'accusation, ils n'ont rien à voir avec les faits qui lui sont reprochés.

Le soldat de 24 ans est accusé d'avoir téléchargé depuis les ordinateurs du gouvernement puis transmis à WikiLeaks, entre novembre 2009 et mai 2010, des documents militaires américains sur les guerres en Irak et en Afghanistan, et 260.000 dépêches du département d'Etat, déclenchant une tempête dans la diplomatie mondiale.

Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour collusion avec l'ennemi.

ddl/mra/lor

PLUS:afp