NOUVELLES

Un proche collaborateur d'Obama parle Syrie avec les responsables irakiens

17/10/2012 07:09 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

Le conseiller adjoint du président Barack Obama pour la sécurité nationale s'est entretenu avec de hauts responsables irakiens des conséquences de la situation en Syrie voisine, lors d'une visite à Bagdad cette semaine, a annoncé mercredi la Maison Blanche.

Dennis McDonough, en Irak lundi, a évoqué avec le président Jalal Talabani, le Premier ministre Nouri al-Maliki et d'autres dirigeants, la nécessité de "faire en sorte que la violence en provenance de Syrie ne se traduise pas par une dégradation de la sécurité en Irak", a précisé le porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC), Tommy Vietor.

De même source, M. McDonough a aussi "passé en revue (la) coopération sur les questions de sécurité, et la façon dont les Etats-Unis et l'Irak peuvent encore améliorer leur partenariat, donc en matière d'antiterrorisme".

Washington presse depuis des mois son allié irakien d'empêcher l'Iran de faire parvenir des armes à la Syrie, en proie à une rébellion qui a dégénéré en conflit armé sanglant, à travers son territoire.

Mardi et mercredi, M. McDonough a poursuivi son voyage par l'Afghanistan, rencontrant des responsables afghans et de la coalition internationale (Isaf) avec lesquels il a évoqué "l'état de la campagne militaire, le processus de transition et l'état de renforcement des forces de sécurité afghanes", selon M. Vietor.

Le responsable a aussi discuté avec ses interlocuteurs des "attaques de l'intérieur" visant des membres de l'Isaf et venant d'hommes portant l'uniforme afghan, qualifiées de "tendance récente troublante", et des mesures prises pour lutter contre elles.

tq/bdx

PLUS:afp