NOUVELLES

Suicide d'une adolescente harcelée sur Internet: la dénonciation des Anonymous infondée, selon les gendarmes

17/10/2012 01:25 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

VANCOUVER - VANCOUVER (Sipa) — La Gendarmerie royale du Canada (GRC) estime "sans fondement" l'accusation du groupe de pirates informatiques Anonymous, qui a publié les nom et coordonnées d'un homme présenté comme le responsable du suicide d'une adolescente harcelée sur Internet.

Le sergent Peter Thiessen a déploré mercredi la circulation sur le Web de rumeurs et escroqueries qui ralentissent son enquête sur la mort mercredi dernier d'Amanda Todd, âgée de 15 ans.

La jeune fille s'est suicidée après avoir été victime de harcèlement sexuel et d'intimidation par ses pairs sur Internet pendant des années.

Elle est morte un mois après avoir publié une vidéo sur YouTube décrivant l'incident survenu par caméra Web, et qui l'a fait plonger dans un univers d'anxiété, de dépression, de drogues et d'alcool. Dans la vidéo, Amanda explique qu'elle était en 1ère secondaire lorsqu'elle a été poussée par un homme inconnu à montrer ses seins lors d'une conversation. Anonymous prétend que l'homme qu'il a désigné avait publié la photo.

La police a déclaré avoir reçu des milliers d'informations. Il faut désormais séparer le grain de l'ivraie, a souligné le sergent Thiessen, cité par La Presse canadienne.

La GRC a également fait état de l'apparition de sites Web malveillants qui prétendent recueillir de l'argent pour la famille d'Amanda Todd.

st/cpf1676

PLUS:pc