NOUVELLES

Oilers:Les pourparlers sont rompus pour la construction d'un nouvel amphithéâtre

17/10/2012 08:58 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

EDMONTON - L'entente visant à construire un nouvel amphithéâtre pour les Oilers d'Edmonton s'est retrouvée dans une impasse, mercredi, lorsque les conseillers municipaux ont pointé du doigt le propriétaire de l'équipe Daryl Katz en l'accusant d'avoir formulé des demandes de dernière minute pour obtenir des millions de dollars supplémentaires des contribuables.

Stephen Mandel a dit que c'était le temps d'envoyer un message.

«C'est mal de nous tenir en otage pour obtenir une rançon», a dit Mandel.

«Ce n'est pas le conseil municipal qui a dit 'Ne concluez pas d'entente' — mais qu'est-ce qu'on doit faire quand on a un partenaire qui dit 'Nous voulons plus d'argent, et vous le fournirez?'», a-t-il ajouté.

«Je ne dis pas qu'on doit dire non à M. Katz, mais à la lumière de toutes les informations que j'ai pu voir il est injustifié de demander le versement de 6 millions $ supplémentaires par année du conseil municipal.»

Mandel a émis ces commentaires après que les conseillers eurent voté unanimement pour rompre l'entente conclue l'an dernier avec Katz pour construire un nouvel amphithéâtre de 475 millions $ à compter de 2013.

Katz n'était pas sur place lorsque la décision a été adoptée par les conseillers. On lui avait demandé à deux reprises au cours des dernières semaines d'assister à une séance publique du conseil municipal afin de discuter de la façon de résoudre l'impasse, mais chaque fois il a refusé, prétendant que les deux parties étaient si loin l'une de l'autre qu'il n'y avait aucune raison de se rencontrer.

L'entente initiale prévoyait que les contribuables et les détenteurs de billets défrayeraient les coûts de construction de l'amphithéâtre, tandis que les Oilers paieraient environ 15 millions $ par saison pour la location du bâtiment et les coûts de gestion, en plus de garder la majeure partie des profits générés.

Tout a déraillé il y a un mois lorsque Katz a déclaré qu'il avait révisé les chiffres et qu'il avait besoin de quelques millions supplémentaires, dont une somme de 6 millions $ additionnelle par année en subventions pour la gestion de l'aréna.

Les Oilers évoluent présentement au Rexall Place, un bâtiment érigé il y a 38 ans qui figure parmi les plus vétustes de la LNH.

PLUS:pc