NOUVELLES

Nissan présente de nouvelles technologies de sécurité

17/10/2012 12:31 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

YOKOSUKA, Japon - Un système de direction géré électroniquement qui contourne complètement la timonerie compte parmi les nouvelles technologies de sécurité qui seront bientôt offertes par le constructeur automobile japonais Nissan.

D'autres véhicules sont suffisamment intelligents pour se stationner seuls, pendant que d'autres savent donner un coup de roue pour éviter un piéton.

Le vice-président de Nissan Motors, Mitsuhiko Yamashita, a expliqué que ces dernières percées en matière de sécurité étaient proactives, comparativement aux sacs gonflables et autres mesures «passives» déclenchées par une collision.

La direction dite «de prochaine génération» contrôle les pneus à l'aide de signaux électroniques plutôt qu'à l'aide d'un lien mécanique. Elle sera offerte à bord d'une voiture de luxe Infiniti d'ici un an, et représenterait une première pour une voiture produite commercialement. Au sein de l'industrie automobile, la technologie est présentée comme la plus importante innovation en matière de direction depuis l'arrivée de la servodirection, qui utilise l'hydraulique pour faciliter la tâche du conducteur.

Les dirigeants de Nissan affirment que la direction électronique est plus sécuritaire puisque les conducteurs ont tendance à surcompenser, comme lorsque le vent souffle, et à survirer. Ils ajoutent que cela contribue aussi au sentiment de sécurité du conducteur, ce qui réduirait le stress qui cause de nombreux accidents.

Cette technologie réduit les vibrations ressenties et fournit une réponse très rapide et très précise, selon Nissan.

Les véhicules munis d'une direction électronique seront néanmoins équipés d'une timonerie mécanique qui prendra la relève en cas de défaillance du système électronique.

Nissan a aussi dévoilé un système de «direction automatique d'urgence» qui est conçu pour éviter les collisions quand il est trop tard pour freiner.

Même si des constructeurs comme Toyota, Volkswagen et Ford offrent déjà le freinage automatique, le système expérimental de Nissan pousse l'idée plus loin en permettant au véhicule d'éviter un obstacle soudain, comme un piéton qui ferait subitement irruption dans son chemin.

M. Yamashita admet toutefois que la technologie, qui fait appel à des radars et à des caméras, est imparfaite et que le véhicule pourrait entrer en collision avec un autre obstacle en tentant d'éviter le piéton.

Nissan a par ailleurs présenté une technologie de stationnement ingénieuse qui intervient automatiquement pour corriger la situation si le conducteur appuie par erreur sur l'accélérateur au lieu du frein.

Une autre technologie de stationnement ne nécessite aucune intervention du conducteur. Lors d'une récente démonstration organisée par Nissan pour les journalistes, un véhicule électrique Leaf a reculé seul dans une borne de recharge.

L'analyste Toru Hatano, de la firme IHS Automotive, a prédit que des technologies de sécurité comme le freinage automatique avant un accident finiraient par se propager à des véhicules moins dispendieux. La technologie qui permet de détecter quand l'accélérateur est enfoncé par erreur, quant à elle, pourrait devenir très populaire dans des sociétés vieillissantes, comme celle du Japon.

«C'est une façon pour les constructeurs automobiles de se distinguer et d'attirer des clients», a-t-il dit.

Nissan dit avoir réalisé de grands progrès en lien avec son objectif de réduire de moitié, d'ici 2015, le nombre de décès survenus lors d'accidents impliquant des véhicules Nissan, en comparaison avec les données de 1995. Environ 1,3 million de personnes perdent la vie lors d'accidents de la route chaque année.

PLUS:pc