NOUVELLES

L'ONU veut intensifier la lutte contre la pauvreté malgré l'austérité

17/10/2012 03:15 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

Il faut intensifier encore la lutte contre la pauvreté en ces temps d'austérité économique, a affirmé mercredi le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon dans un message à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté.

"Dans une période où les gouvernements ont le plus grand mal à équilibrer leurs budgets, le financement des mesures de lutte contre la pauvreté se trouve menacé. Or, c'est précisément le moment où il faut garantir aux pauvres l'accès aux services sociaux, à la sécurité financière, à un emploi décent et à une protection sociale", a fait valoir M. Ban. "Il n'y a qu'ainsi que nous pourrons bâtir des sociétés plus fortes et plus prospères, et non en équilibrant les budgets aux dépens des plus démunis".

Malgré les progrès accomplis depuis le lancement en 2000 par l'ONU de ses objectifs du Millénaire pour le développement, "plus d'un milliard de personnes vivent encore dans la pauvreté, privées de leurs droits à l'alimentation, à l'éducation et à la santé", a déploré Ban Ki-moon.

Le secrétaire général s'adressait à une réunion à l'ONU rassemblant notamment des ONG comme ATD Quart Monde et organisée avec le soutien des missions de la France et du Burkina Faso. Cette année marque le 25ème anniversaire de l'instauration de cette journée internationale.

Le réprésentant permanent adjoint français Martin Briens a rappelé à cette occasion que la France "va mettre en place un prélèvement sur les transactions financières afin de donner des conditions pérennes au développement économique et social et ainsi contribuer à la lutte contre la pauvreté".

avz/rap

PLUS:afp