NOUVELLES

Le TSX grimpe avec l'annonce d'une grosse acquisition et des données positives

17/10/2012 04:58 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

TORONTO - L'annonce d'une importante acquisition dans le secteur pétrolier canadien et la publication de données économiques américaines jugées positives ont permis à la Bourse de Toronto de clôturer en hausse mercredi.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 53,55 points pour terminer la séance à 12 461,24 points, alors que les opérateurs digéraient toujours la hausse de 178 points de la veille. La Bourse de croissance TSXV a pris 4,22 points pour clôturer à 1304 points.

Le secteur de l'énergie a réalisé le gain le plus important, ce qui est notamment attribuable au dépôt d'une offre amicale de 3,1 milliards $ d'une filiale canadienne du géant américain de l'énergie Exxon Mobil pour racheter Celtic Exploration (TSX:CLT).

La hausse des prix du cuivre a stimulé le dollar canadien, qui a bondi de 0,91 cent US à 102,25 cents US.

Les marchés américains ont clôturé en faible hausse, malgré la publication de données laissant entrevoir un raffermissement de la reprise du secteur de l'habitation, tandis que les opérateurs se démenaient avec les résultats trimestriels décevants publiés tard mardi par les géants technologiques IBM et Intel.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a progressé de 5,22 points à 13 557 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a pris 2,95 points à 3104,12 points et que l'indice élargi S&P 500 a avancé de 5,99 points à 1460,91 points.

Le département américain du Commerce a indiqué mercredi que les mises en chantier d'habitations avaient progressé le mois dernier de 15 pour cent par rapport à leur niveau du mois d'août.

Les demandes de permis de bâtir, un indicateur des projets de construction à venir, ont pour leur part grimpé de près de 12 pour cent pour atteindre leur plus haut niveau depuis juillet 2008.

«Vraiment, les données économiques en provenance des États-Unis ont été assez encourageantes, comme celles sur les mises en chantier aujourd'hui», a observé Norman Raschkowan, stratège nord-américain à la Financière Mackenzie.

«Il semble que l'Amérique du Nord est raisonnablement en bonne santé et le ton positif de l'économie nord-américaine donne un appui sous-jacent aux marchés de valeurs mobilières.»

Le cours du pétrole brut a peu bougé mercerdi, après que l'administration américaine eut dévoilé une hausse inattendue des réserves de brut du pays la semaine dernière. Le contrat à terme pour livraison en novembre a avancé de 3 cents US à 92,12 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Le secteur des métaux de base a progressé de 1,4 pour cent, le cours du cuivre ayant pris 5 cents US à 3,75 $ US la livre à New York. Le secteur aurifère a pour sa part légèrement grimpé, le cours du lingot d'or ayant gagné 6,70 $ US à 1753 $ US l'once.

Les prix des matières premières pourraient réagir, dans la nuit de mercredi, à la publication des plus récentes données sur la croissance économique en Chine. La plupart des analystes s'attendent à ce que la croissance de la deuxième plus grande économie ait ralenti à 7,4 pour cent au troisième trimestre par rapport à l'an dernier, en baisse par rapport à une croissance de 7,6 pour cent au trimestre précédent.

PLUS:pc