NOUVELLES

Le cerveau autoproclamé du 11 septembre boycotte l'audience à Guantanamo

17/10/2012 12:24 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

Trois des cinq hommes accusés pour les attentats du 11 septembre 2001 étaient absents à l'audience de mardi devant le tribunal militaire de Guantanamo, après que le juge eut statué que les accusés avaient le droit de ne pas y assister.

Khalid Cheikh Mohammed, le cerveau autoproclamé des attentats, n'a pas assisté à l'audience, durant laquelle les avocats se sont lancés dans un débat complexe sur des questions juridiques, notamment les règles entourant la présentation d'informations classifiées durant le procès.

Khalid Cheikh Mohammed a été conduit de sa cellule sur la base de Guantanamo vers une cellule temporaire située à l'extérieur de la salle de cour, avant de décider à la dernière minute de boycotter l'audience, selon un responsable militaire dont le nom ne peut être publié pour des raisons de sécurité.

L'homme n'a pas expliqué pourquoi il ne voulait pas assister à l'audience. Lundi, il avait rejeté la compétence du tribunal en affirmant : « Je ne crois pas qu'il y ait une quelconque justice dans cette cour ».

Le Saoudien Mustafa Ahmad al-Hawsawi et le Pakistanais Ali Abd al-Aziz Ali, neveu de Khalid Cheikh Mohammed, ont également boycotté l'audience de mardi.

Les cinq hommes font face aux mêmes accusations de complot, de terrorisme et de 2976 meurtres, soit une accusation de meurtre pour chacune des victimes des attentats. Ils sont passibles de la peine de mort s'ils sont reconnus coupables. Le procès ne devrait pas commencer avant un an.

Associated Press

PLUS: