NOUVELLES

Le Cambodge en deuil pour le retour de la dépouille du roi Sihanouk

17/10/2012 04:04 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

PHNOM PENH, Cambodia - PHNOM PENH (Sipa) — Les Cambodgiens en deuil du roi Norodom Sihanouk apportaient des fleurs et brûlaient des bâtons d'encens devant le palais royal mercredi, priant pour le retour de la dépouille du souverain décédé lundi en Chine.

L'avion transportant le corps du roi s'est posé mercredi vers 14h45 (9h45 heure de Paris) à l'aéroport international de Phnom Penh en provenance de Pékin. Près de 100.000 personnes étaient attendues le long de l'itinéraire entre l'aéroport international et le palais royal, où le corps de Sihanouk sera exposé pendant trois mois.

Plus d'un millier de personnes se sont réunies malgré la chaleur devant la résidence royale à Phnom Penh, certains les larmes aux yeux, d'autres s'agenouillant devant un portrait de Sihanouk avant l'arrivée de son corps prévue dans l'après-midi.

"Je devais venir ici aujourd'hui pour prier et voir la dépouille du roi, parce qu'il ne meurt qu'une fois pas deux", a expliqué Khy Sokhan, une femme âgée de 73 ans, dans son fauteuil roulant.

A Pékin en fin de matinée, les autorités chargées de la circulation ont évacué plusieurs voies dont une autoroute pour laisser le passage à un bus recouvert de fleurs jaunes, qui transportait vraisemblablement le corps de Sihanouk vers l'aéroport, escorté par des voitures noires et des minibus. Son fils et successeur, le roi Norodom Sihamoni, et la Reine-mère l'accompagnaient.

La télévision d'Etat chinoise retransmettait en direct la procession, alors que les drapeaux chinois étaient en berne sur la place Tiananmen et plusieurs autres sites de la capitale. Le conseiller d'Etat Dai Bingguo escortait Sihanouk jusqu'au Cambodge, a précisé le ministère chinois des Affaires étrangères.

ljg/AP-v138

PLUS:pc