NOUVELLES

Le bénéfice de PepsiCo glisse de 5 pour cent au troisième trimestre

17/10/2012 10:40 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Le bénéfice du géant américain PepsiCo a glissé de 5 pour cent au troisième trimestre, quand l'entreprise a gonflé ses dépenses pour soutenir ses marques les plus connues et pour développer de nouveaux produits en réponse aux goûts changeants des consommateurs.

L'entreprise — qui, en plus des boissons gazeuses, produit les croustilles Frito-Lay, les jus Tropicana et les céréales Quaker Oats — a par contre réitéré ses prévisions pour l'exercice, pendant que sa performance financière surpassait les attentes de Wall Street.

Pour la période qui s'est terminée le 8 septembre, PepsiCo a engrangé un profit de 1,9 milliard $ US, soit 1,21 $ US par action, comparativement à 2 milliards $ US ou 1,25 $ US par action l'an dernier. Ses revenus ont reculé de 5 pour cent à 16,65 milliards $ US, essentiellement en raison d'un taux de change défavorable et du refranchisage de ses activités en Chine et au Mexique. Cela signifie que les revenus générés dans ces pays sont dorénavant inscrits par ses partenaires locaux.

Dans le cadre d'une campagne de redressement lancée plus tôt cette année, PepsiCo chercher à rehausser la visibilité de ses marques les plus connues — comme les boissons gazeuses qui portent son nom et les boissons énergétiques Gatorade. L'entreprise de Purchase, dans l'État de New York, croit que cela l'aidera à fidéliser sa clientèle et à rendre ses produits plus résistants à la concurrence et aux hausses de prix.

Les ventes des boissons ont fléchi de 3 pour cent en Amérique du Nord au cours du trimestre. Les ventes de boissons gazeuses ont reculé de 2 pour cent pendant que celles de boissons plates, comme l'eau, glissaient de 7 pour cent.

Les ventes de la divison Frito-Lay ont progressé de 1 pour cent en Amérique du Nord, contre 2 pour cent pour Quaker Oats. Les profits des deux filiales ont toutefois été freinés par une hausse des coûts des produits de base et de la publicité. Les ventes d'aliments dans la région Asie, Moyen-Orient et Afrique ont enregistré une hausse dans les deux chiffres.

PLUS:pc