NOUVELLES

«Laurence Anyways» sera présenté dans un festival à Hollywood

17/10/2012 12:03 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

MONTRÉAL - «Laurence Anyways», troisième long métrage du cinéaste québécois Xavier Dolan, sera présenté à Hollywood au début du mois de novembre.

Il s'agira des premières représentations aux États-Unis, dans le cadre du festival du American Film Institute, qui se tient du 1er au 8 novembre.

L'oeuvre de Xavier Dolan fera l'objet de deux projections dans la «sélection internationale», aux côtés notamment de «Amour» de Michael Haneke, «La part des anges» de Ken Loach et «À perdre la raison» de Joachim Lafosse.

La présence à Hollywood du cinéaste québécois est peu probable, celui-ci étant en tournage jusqu'au 10 novembre pour son adaptation cinématographique de la pièce «Tom à la ferme» de Michel Marc Bouchard.

C'est ce qu'a précisé la productrice Lyse Lafontaine, mercredi, ajoutant savoir que l'équipe envisageait d'y envoyer une comédienne de la production, sans pouvoir en dire davantage.

Dans la catégorie Un certain regard, au Festival de Cannes, «Laurence Anyways» avait permis à Suzanne Clément de mettre la main sur la statuette de la meilleure actrice.

«Laurence Anyways», portant sur la relation qu'un homme transexuel entretient depuis dix ans avec une femme, a remporté le mois dernier le prix du meilleur long métrage canadien au Festival de films de Toronto (TIFF).

Mme Lafontaine a parlé d'une belle «rampe de lancement» pour le film, faisant état de négociations en cours avec un distributeur américain. Des ententes ont été conclues au Japon, en Allemagne et en Amérique latine.

Les deux premières oeuvres signées Dolan, «J'ai tué ma mère» (2009) et «Les Amours imaginaires» (2010) ont été vendues dans une trentaine de pays.

L'événement à Hollywood présente 80 longs métrages, dont une douzaine de films ayant été soumis aux prestigieux Academy Awards dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère, dont «Au-delà des collines», du cinéaste roumain Cristian Mungiu («4 mois, 3 semaines, 2 jours»).

Au pays, «Rebelle» du Québécois Kim Nguyen avait été choisi pour représenter le Canada dans la course à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère.

MK2 a coproduit et distribue le film «Laurence Anyways», ayant compté sur un budget de 9 millions $.

PLUS:pc