NOUVELLES

La Compagnie de la Baie d'Hudson de nouveau en Bourse

17/10/2012 06:16 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

Après six ans, la Compagnie de la Baie d'Hudson (HBC) confirme qu'elle effectuera un retour sur le marché boursier.

L'entreprise a annoncé mercredi avoir déposé un prospectus préliminaire auprès des agences réglementaires de tous les provinces et territoires canadiens en vue de réaliser un premier appel public à l'épargne.

Cette offre est faite par l'entremise d'un groupe de preneurs fermes mené par RBC Marchés des Capitaux, BMO Marchés des capitaux, CIBC et BofA Merrill Lynch, qui agiront à titre de cosyndicataires.

Ce retour en Bourse servirait à mieux outiller HBC face à l'arrivée imminente au Canada de Target. Ce géant américain du commerce au détail ouvrira ses premiers magasins en sol canadien au printemps prochain.

Rappelons qu'en janvier 2011, HBC a vendu la majorité des baux de ses magasins Zellers à Target pour 1,83 milliard de dollars américains. Le reste des magasins Zellers fermeront au début de 2013.

En Bourse après six ans

HBC s'est retirée de la Bourse de Toronto en 2006. La compagnie venait alors de passer aux mains d'intérêts privés, celles de l'homme d'affaires américain Jerry Zucker. En 2008, l'entreprise a été achetée par le magnat immobilier américain Richard Baker.

HBC possède des magasins aux États-Unis et au Canada, pour un total de 29 000 employés. Elle compte 48 établissements américains sous la bannière Lord & Taylor, une chaîne de grands magasins de mode. Au Canada, HBC compte 90 magasins La Baie et 69 magasins DécoDécouverte, spécialisés en décoration.

Avec des revenus de 3,9 milliards de dollars, HBC a dégagé un bénéfice de 57 millions en 2011. La compagnie avait plutôt subi une perte de 159 millions en 2009.

PLUS: