NOUVELLES

Interpol félicite Aston Villa pour avoir recruté "l'homme qui a dit non"

17/10/2012 06:22 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

L'organisation policière internationale Interpol a félicité mercredi le club de 1re division anglaise d'Aston Villa pour avoir recruté comme technicien Simone Farina, un footballeur italien qui avait dénoncé en 2011 une tentative de corruption.

En décembre 2011, obscur joueur de Gubbio, en 2e division italienne, Farina avait refusé une enveloppe contenant 200.000 euros pour influencer le résultat d'un match de Coupe d'Italie. Il avait alerté la police, qui avait démantelé un vaste réseau de paris clandestins, et avait gagné dans les médias le surnom de "l'homme qui a dit non".

"La corruption dans le sport est un problème très complexe pour lequel il n'y a pas de solution rapide. En plus des efforts pour améliorer la lutte contre la corruption, tous ceux liés au football doivent accorder une grande importance à la prévention", a indiqué Ronald Noble, secrétaire général d'Interpol.

"Aussi, la décision d'Aston Villa de nommer Farina à un poste d'entraîneur dans son programme pour la communauté locale va lui permettre de continuer à travailler pour que le football reste propre", a-t-il poursuivi.

"Il faudrait qu'il (Farina, ndlr) soit aussi important aux yeux de notre jeunesse que Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo", a espéré M. Noble dans son communiqué.

La décision d'Aston Villa a également été saluée dans le communiqué d'Interpol par le président de la Fédération internationale de football (Fifa), Joseph Blatter: "Je suis content de voir qu'un club de haut niveau comme Aston Villa se soit rendu compte de l'intérêt qu'il y avait pour lui d'avoir quelqu'un comme Simone travaillant en son sein", a-t-il déclaré.

Farina avait été l'invité de la Fifa en janvier 2012 lors de la cérémonie du Ballon d'Or à Zurich, en hommage à son attitude exemplaire.

phz/ak/jr/gv

PLUS:afp