NOUVELLES

De nouvelles allégations de dépenses illégales touchent Peter Penashue

17/10/2012 10:14 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

OTTAWA - Le ministre des Affaires intergouvernementales Peter Penashue aurait illégalement acheté sa victoire électorale fédérale, l'an dernier, si les allégations de dépenses trop élevées sont véridiques, affirme le chef intérimaire du Parti libéral du Canada, Bob Rae.

Un examen effectué par Élections Canada a déjà indiqué que M. Penashue a dépassé sa limite de dépenses par près de 4000 $.

L'ancien gestionnaire de campagne du ministre, Reginald Bowers, s'est plus tard excusé auprès de l'organisme fédéral pour des erreurs commises et des formulaires égarés.

CBC News cite cependant de nouveaux documents provenant du dossier de M. Penashue chez Élections Canada, selon lesquels un transporteur aérien du Labrador, Provincial Airlines, a fait disparaître la quasi-totalité de dépenses de voyage de près de 25 000 $, ne facturant que 7000 $.

Mercredi, lors de la période de questions à la Chambre des communes, M. Rae a demandé au président de déclencher une élection partielle, s'interrogeant par ailleurs sur les normes du premier ministre Stephen Harper quant à la conduite de ses candidats.

Les cadeaux d'entreprises sont interdits en vertu des règles électorales mises en place par les conservateurs. Si les allégations s'avèrent toutefois véridiques, et que M. Penashue avait payé la totalité de la facture de transport, il aurait déboursé plusieurs milliers de dollars au-delà de la limite légale.

Selon la CBC, une lettre provenant de l'avocat de Provincial Airlines et envoyée à Élections Canada indique que l'entreprise a modifié les montants totaux pour ne facturer que 7000 $ à l'automne 2011 — plus de quatre mois après l'élection —, lorsque l'équipe de campagne de M. Penashue a dit ne pas être en mesure de payer davantage.

PLUS:pc