NOUVELLES

La CRTC s'oppose à la transaction impliquant Bell et Astral (PHOTOS)

17/10/2012 06:27 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST
CP

OTTAWA - Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) fera connaître jeudi sa décision relativement à l'offre faite par BCE (TSX:BCE) pour acquérir Astral Media (TSX:ACM.A).

L'organisme fédéral de réglementation a indiqué que la décision serait rendue publique sur son site Web à 16h00.

La transaction a suscité des réactions négatives de la part de nombreuses entreprises et organisations, incluant d'importants concurrents de BCE, qui ont dit craindre qu'elle accorderait à BCE un contrôle trop élevé sur le contenu et qu'elle pourrait affecter de façon négative les consommateurs.

Telus (TSX:T), Rogers Communications (TSX:RCI.B) et Québecor (TSX:QBR.B) ont fait part de leur opposition à l'entente, le mois dernier, lors d'audiences du CRTC ayant eu lieu à Montréal. Shaw Communications (TSX:SJR.B), de Calgary, a cependant dit appuyer la transaction.

Bell a expliqué avoir besoin de gagner en importance afin de faire face à des concurrents en ligne tels que Netflix. L'entreprise a ajouté que si l'entente n'allait pas de l'avant, les actifs d'Astral finiraient par être vendus séparément, garantissant du même coup une domination étrangère en matière de livraison du contenu en ligne.

Astral possède 25 chaînes de télévision, parmi lesquelles The Movie Network, HBO Canada, Super Écran, Family Channel et Disney Junior, de même que plus de 80 stations de radio.

De son côté, BCE contrôle Bell Canada, le réseau de télévision CTV, les anciennes stations de radio du réseau CHUM ainsi que de nombreuses chaînes de télévision spécialisées en plus des sites Web de chacun de ces actifs.

Astral réagit

Quelques heures après l'annonce, Astral Media a émis un communiqué, signifiant que la compagnie « prend acte de la décision du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes de refuser l'acquisition ».

« Astral a été informé par Bell que Bell demandera que le Cabinet fédéral intervienne concernant la décision du CRTC de rejeter l'acquisition d'Astral par Bell », peut-on lire dans le message envoyé.

INOLTRE SU HUFFPOST

Décision du CRTC: vos réactions
Les 7 géants des médias au Canada
Bell achète Astral