Le surmenage professionnel pourrait mener tout droit à un infarctus, selon ce que rapporte lanutrition.fr.

D’autres maladies cardiovasculaires pourraient aussi être encouragées par un comportement professionnel excessif.

L'épuisement professionnel, on le sait, se reconnaît par ses symptômes de fatigue émotionnelle extrême, de fatigue physique et certaines difficultés cognitives. Bref, le corps ne répond plus, ou très mal. Il a été établi bon nombre de fois, par plusieurs études, que le surmenage peut facilement mener vers une dépression.

On apprend maintenant qu’il peut tout aussi bien mener à une crise cardiaque, selon une étude effectuée par des chercheurs israéliens effectuée sur 8838 hommes et femmes de 19 à 67 ans. Les patients ont été suivis sur une période moyenne de 3,4 années.

Les résultats sont clairs : les gens qui se surmènent au travail augmentent radicalement leurs chances de développer une maladie cardiovasculaire ou de faire un infarctus. On parle même de 79 % d’augmentation du risque dans les cas d'épuisement sévère.

Le sport est une arme redoutable pour contrer les effets du surmenage, recommandent les experts. L’activité physique, alliée à un rythme de travail sain, permettrait de faire chuter les risques et de maintenir une bonne santé cardiaque.

Loading Slideshow...
  • 1. Identifiez vos sources de stress

    Les sources de stress peuvent venir de l'intérieur (sentiments), de l'extérieur (personnes toxiques dans l'entourage), d'événements sur lesquels on n'a pas forcément le contrôle (relations, famille) ou de comportements que l'on peut modifier (consommation excessive d'alcool, de tabac, de drogue, etc.).

  • 2. Prenez des pauses

    Maintenant que vous savez à quoi vous avez affaire, il est plus facile d'agir afin de briser le cercle vicieux. Éloignez-vous en allant marcher un peu à l'extérieur par exemple. Si vous ne pouvez pas, levez-vous pour chercher un verre d'eau ou allez tout simplement aux toilettes pour vous calmer.

  • 3. Changez votre façon de voir

    Essayez d'être réaliste et changez vos pensées négatives en pensées positives. Commencez par vous interroger sur vos commentaires: vous avez renversé du café sur votre bureau? Au moins le café n'a pas atteint l'ordinateur. Votre banque vous a fermé les portes au nez? Au moins vous aurez une excuse pour marcher et prendre l'air frais le jour suivant. Bref, relativisez!

  • 4. Faites bouger votre corps

    Que ce soit de l'exercice, de la méditation, de la danse ou encore de dormir plus d'heures par nuit, c'est le moment de changer vos (mauvaises) habitudes. Il est prouvé que faire un peu d'exercice, par exemple, contribue à réduire les hormones du stress. Quant à la méditation ou toute activité mentale positive, elle utilise l'esprit pour relaxer le corps.

  • 5. Équilibrez votre agenda en vous accordant des pauses

    Se donner du temps afin de se remettre de situations stressantes est une des clés pour recharger ses batteries. Par exemple, si vous avez un emploi dans les ventes, débranchez votre téléphone une fois arrivé(e) chez vous. Si vous êtes coincé(e) dans un travail de bureau ennuyant à mourir, prenez un livre ou faites un casse-tête à la maison.