NOUVELLES

Aereo élargit son service de télévision sur le Web malgré les poursuites

17/10/2012 05:21 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Le milliardaire Barry Diller élargit son service Aereo, alors même que les télédiffuseurs contestent la légalité des diffusions par le groupe en direct sur Internet.

Aereo offre encore son service uniquement aux résidants de New York, mais il est désormais disponible sur des supports additionnels, incluant les systèmes Windows et les navigateurs Chrome, Firefox et Internet Explorer.

Auparavant, l'accès était réservé à certains appareils Apple tels que les iPhone et iPad.

L'entreprise a indiqué ne pas prévoir d'annonces d'offres de service pour d'autres villes pour au moins quelques mois.

Aereo permet aux consommateurs de capter sur leurs appareils des diffusions par ondes hertziennes de 29 chaînes locales, avec des abonnements à partir de 8 $ par mois.

Aereo a constitué une antenne de télévision de la taille d'une pièce de dix cents et en a disposé des centaines, voire des milliers, dans des boîtes de la grandeur d'un lave-vaisselle dans ses bureaux de Brooklyn. Un consommateur qui regarde ou enregistre une émission se voit assigner temporairement une antenne, qui capte l'émission et la transmet sur Internet.

Une poursuite pour violation de droits de diffusion a été déposée notamment par Fox, ABC, CBS et NBC.

En juillet, un juge fédéral à New York a refusé d'accorder aux télédiffuseurs une injonction préliminaire visant à stopper le service, bien que l'affaire demeure pendante.

Aereo compte plus de 25 millions $ en capital de risque, dont plus de 20 millions $ provient du financement d'un groupe mené par IAC/InterActiveCorp de M. Diller, société détenant Match.com, Ask.com et d'autres sites.

PLUS:pc