NOUVELLES

Un Picasso, un Matisse et deux Monet dérobés dans un musée néerlandais

16/10/2012 12:55 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

Sept tableaux de grande valeur, dont un Picasso, un Matisse, un Gauguin, deux Monet et un Lucian Freud, ont été volés au musée Kunsthal de Rotterdam, a annoncé mardi la police néerlandaise. Le cambriolage se serait produit très tôt le matin.

Les tableaux volés sont Tête d'Arlequin de Pablo Picasso (1971); Pont de Waterloo, Londres et Pont de Charing Cross, Londres de Claude Monet (1901); La liseuse en blanc et jaune d'Henri Matisse (1919); Jeune femme à la fenêtre de Paul Gauguin (1898); Autoportrait de Meyer de Haan (vers 1890), et Femme aux yeux clos de Lucian Freud (2002).

La porte-parole de la police locale, Willemieke Romijn, a indiqué que les autorités étaient en train de visionner les bandes vidéo qui ont enregistré le vol, perpétré mardi à 3 h du matin.

Elle a ajouté que la police montrera des photos des oeuvres volées à la population et a lancé un appel à témoins.

Pour le musée Kunsthal, il s'agit de « peintures d'une valeur considérable ». Selon des experts indépendants, les tableaux valent des millions d'euros, mais sont impossibles à vendre légalement.

Les tableaux, exposés pour la première fois la semaine dernière, faisaient partie de la collection privée de la Fondation Triton, du milliardaire Willem Cordia, un investisseur et homme d'affaires décédé en 2011.

L'exposition de cette collection au musée Kunsthal réunissait les oeuvres de plus de 150 artistes dont Alexander Calder, Paul Cézanne, Marc Chagall, Salvador Dali, Edgar Degas, Marcel Duchamp, Paul Gauguin, Vincent van Gogh, Jasper Johns, Roy Lichtenstein, René Magritte, Claude Monet, Auguste Rodin et Andy Warhol. Certains tableaux n'avaient jamais été montrés au public.

Le musée était fermé mardi en raison de l'enquête policière, a déclaré dans un communiqué Willem van Hassel, responsable du musée. La police a refusé de donner plus de détails sur l'enquête en cours.

The Associated Press

PLUS: