NOUVELLES

Un Britannique accusé de l'enlèvement de deux journalistes occidentaux en Syrie

16/10/2012 05:24 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

LONDRES - Un Britannique a été accusé de l'enlèvement de deux journalistes occidentaux en Syrie, a annoncé la police britannique mardi.

Shajul Islam, 26 ans, a été arrêté sur des soupçons de crimes terroristes le 9 octobre à l'aéroport Heathrow de Londres, alors qu'il arrivait d'Égypte en compagnie d'une femme britannique âgée de 26 ans. La femme, dont le nom n'a pas été révélé, a été libérée sans accusation mardi.

Shajul Islam est accusé d'avoir travaillé avec d'autres pour «incarcérer illégalement et de façon préjudiciable» deux photographes, le Britannique John Cantlie et le Néerlandais Jeroen Oerlemans, du 17 au 26 juillet en Syrie, selon la police. L'accusé reste détenu et devrait comparaître devant un tribunal de Londres mercredi.

L'enlèvement des deux photojournalistes expérimentés a fait craindre que des musulmans britanniques soient en train de s'impliquer dans la guerre en Syrie aux côtés des groupes extrémistes. Après leur libération, les deux photographes avaient déclaré que certains de leurs ravisseurs parlaient avec un accent britannique.

La police a refusé de commenter les informations de certains médias britanniques affirmant que l'une des deux personnes arrêtées à l'aéroport Heathrow pourrait être un médecin du service public britannique qui serait impliqué dans un groupe islamiste présent en Syrie.

John Cantlie a déclaré au «Daily Mail» que l'un de ses ravisseurs avait affirmé être un médecin britannique ayant pris une année sabbatique pour soigner les combattants blessés en Syrie.

PLUS:pc