NOUVELLES

Un Bechstein à Québec

16/10/2012 03:39 EDT | Actualisé 15/12/2012 05:12 EST

Le Festival de jazz de Québec aura le plaisir d'accueillir pour la première fois à Québec un piano Bechstein D 282, un piano de concert de fabrication allemande.

Fondée par Carl Bechstein en 1853, l'entreprise qui confectionne ces pianos depuis près de deux siècles a acquis un savoir-faire qui confère aux pianos un son « sublime », décrit Jacques Rizzopoulos, fondateur de Pianos prestige à Montréal, seul dépositaire en Amérique du Nord de pianos Bechstein.

Les pianos Bechstein sont fabriqués à partir de bois d'épinette et de bouleau provenant des Alpes. La sélection du bois et la fabrication rendent ce piano unique, explique M. Rizzopoulos. « Les pianos Yamaha sont plus métalliques, plus criards, le Steinway a un son beaucoup plus grave plus rond, tandis que le Bechstein, c'est un son très normal, mélodique et cool comme le champagne! », dit-il.

Le piano Bechstein est installé au Château Frontenac. Le public aura l'occasion de l'entendre lors de deux concerts dans le cadre du Festival de jazz de Québec : le mercredi 17 octobre à 20 h, au Château Frontenac, lors de la soirée Confession jazz sur Hitchcock avec Ran Blake, Tiger Okoshi et Lorraine Desmarais et le 28 octobre à 20 h 30, cette fois au Capitole, lors d'une soirée réunissant plusieurs des grands jazzmen du Québec.

PLUS: