Huffpost Canada Quebec qc

Justin Trudeau n'est pas géné par l'arrivée de Dalton McGuinty dans la course à la chefferie du PLC

Publication: Mis à jour:
JUSTIN TRUDEAU DALTON MCGUINTY
CP

OTTAWA - L'idée selon laquelle le premier ministre ontarien Dalton McGuinty pourrait se lancer dans la course au leadership du Parti libéral du Canada a reçu un accueil mitigé sur la Colline parlementaire, mardi — de l'enthousiasme notamment, mais aussi de l'incrédulité et de l'hostilité à peine voilée.

M. McGuinty a généré de nombreuses réactions chez les libéraux, lundi, à la suite de l'annonce surprise de sa démission à titre de premier ministre et son refus subséquent d'écarter de façon catégorique sa candidature à la chefferie du PLC.

D'influents membres de son cercle privé, qui travaillent depuis un mois sur un plan de campagne en vue d'une candidature de M. McGuinty à la course au leadership du PLC, se sentaient revigorés par le soutien offert par des supporters libéraux à travers le pays.

Selon Chris Morley, ancien chef du personnel du premier ministre ontarien, l'afflux d'intérêt a été constant et de nombreuses personnes de toutes les régions du pays ont fait part de leur intérêt à appuyer la candidature de M. McGuinty.

M. Morley croit que cette réaction laisse sous-entendre que «tout serait en place pour une campagne bien financée et bien organisée, si le premier ministre décidait de soumettre sa candidature au leadership fédéral».

Cet engouement pour une candidature potentielle de M. McGuinty s'explique principalement par de l'inquiétude, parmi plusieurs libéraux, que cette course au leadership se dessine comme une forme de couronnement pour le député montréalais Justin Trudeau, le fils aîné de l'ancien premier ministre canadien Pierre Elliot Trudeau.

De son côté, Justin Trudeau a affirmé qu'il accueillerait avec plaisir la présence d'un candidat de grande envergure.

«M. McGuinty est un homme qui possède une très profonde notion du service», a-t-il déclaré alors qu'il se trouvait à Halifax, mardi, pour répondre à des questions d'élèves d'une école secondaire.

«Il a bien servi sa province et son pays... En ce qui concerne la possibilité qu'il choisisse de se présenter à une autre fonction politique, c'est une décision qui lui appartient entièrement. Mais je vois d'un bon oeil l'idée selon laquelle nous aurons une course au leadership forte et robuste», a également réagi M. Trudeau.

Sur la colline parlementaire à Ottawa, toutefois, la possibilité du passage de M. McGuinty dans l'arène fédérale en a laissé certains tièdes.

«Je ne dis pas que je l'appuierais, mais je dis simplement que je crois que nous devons avoir des gens solides, et je crois qu'il est solide», a déclaré le député de la région de Toronto John McCallum, l'un des libéraux les plus enthousiastes.

«Je pense qu'il serait bon pour le Parti libéral s'il participait à la course.»

Bien que M. McGuinty arriverait dans la course avec son expérience, M. McCallum a laissé entendre qu'il pourrait être accablé par le même problème dont a souffert le chef libéral intérimaire Bob Rae, dont l'ambition de devenir chef permanent a été sapée — du moins, en partie —, par les souvenirs de son passage en tant que premier ministre néo-démocrate en Ontario pendant une récession.

D'autres députés ont souligné que M. McGuinty a promis de demeurer un député provincial jusqu'à la prochaine élection provinciale, tenant donc pour acquis qu'il ne sautera pas dans la mêlée fédérale.

«Je crois que c'est de la pure spéculation», a pour sa part déclaré le député de l'Île-du-Prince-Édouard Wayne Easter.

«Je crois qu'il serait un candidat sérieux s'il entrait dans la course, mais je ne vois pas d'indications, depuis hier soir, que cela fait partie du plan», a renchéri le député néo-écossais Scott Brison.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Justin Trudeau annonce sa candidature
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Dalton McGuinty passera-t-il au PLC? | Métro

Ontario - Démission-surprise du premier ministre McGuinty | Le Devoir

Dalton McGuinty se dirigera-t-il vers le PLC?

Direction du PLC : Justin Trudeau se lance dans la course ce soir

Justin Trudeau sera candidat à la direction du PLC

Ontario: Dalton McGuinty démissionne et proroge le Parlement

Course à la direction du PLC: beaucoup d'inconnus, peu de vedettes

Jour J pour Justin Trudeau

Direction du PLC