NOUVELLES

Superbowl: une source révèle que Beyoncé fera le spectacle de la mi-temps

16/10/2012 01:34 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Préparez vos pas de danse: la chanteuse Beyoncé devrait faire bouger les amateurs de football le 3 février prochain, car elle sera la vedette du spectacle de la mi-temps du Superbowl.

Une source près de l'organisation a indiqué à l'agence de presse Associated Press que la diva devrait livrer une performance au Mercedez-Benz Superdome de Nouvelle-Orléans. Cette source a demandé l'anonymat, car elle n'était pas autorisée à annoncer la nouvelle publiquement.

L'annonce officielle est prévue pour mercredi, a-t-elle ajouté.

Beyoncé, dont les succès pop et R&B «Crazy in Love», «Irreplacable» et «Single Ladies (Put a Ring on It)» lui ont permis de se tailler une place de choix dans l'industrie, a gagné 16 prix Grammy.

L'artiste de 31 ans a déjà chanté l'hymne national au Super Bowl XXXVIII, en 2004, dans sa ville natale de Houston. Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre avaient alors battu les Panthers de la Caroline.

En février dernier, Madonna était la vedette du Superbowl. Elle était accompagnée de CeeLo Green, Nicki Minaj, LMFAO and M.I.A.

Les Giants de New York ont alors battu les Patriots de la Nouvelle-Angleterre dans un match enlevant.

Le spectacle de Madonna a été vu par 114 millions de spectateurs, un auditoire plus important que celui du match lui-même, qui a été suivi par 11,3 millions de personnes, selon le groupe de mesure d'audience Nielsen.

Si le spectacle de la mi-temps de Beyoncé fait place à des invités, les chances sont bonnes d'y voir son mari, le rappeur Jay-Z, ainsi que ses camarades de Destiny's Child Kelly Rowland et Michelle Williams.

Nouvelle-Orléans a accueilli le Superbowl en 2002. Le match de 2013 sera donc le premier que la ville présentera depuis le passage dévastateur de l'ouragan Katrina, en 2005. La tempête avait alors détruit une partie du Louisiana Superdome.

Pepsi commanditera le spectacle, comme il l'avait fait en 2007 pour la performance de Prince.

PLUS:pc