NOUVELLES

Six morts dans un attentat dans le sud du Yémen attribué à Al-Qaïda

16/10/2012 02:02 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

Six supplétifs de l'armée ont été tués et huit autres blessés mardi par un attentat suicide attribué à Al-Qaïda dans le sud du Yémen, selon un nouveau bilan d'un responsable de la localité de Moudia.

"Les échanges de tirs et l'attentat suicide ont fait six morts et huit blessés", a affirmé ce responsable à l'AFP.

Un des chefs des Comités de résistance populaire, supplétifs de l'armée, avait auparavant fait état de deux morts et sept blessés, affirmant qu'"il s'agit d'un attentat suicide d'Al-Qaïda", des restes du corps déchiqueté du kamikaze ayant été trouvés sur les lieux.

Il a précisé que parmi les victimes figurait un jeune de 17 ans qui avait succombé à ses blessures.

Dans sa première version de l'attaque, ce chef paramilitaire, qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat, avait indiqué que les occupants d'une voiture avaient ouvert le feu sur un point de contrôle des Comités de résistance populaire à l'entrée de la ville de Moudia, dans la province d'Abyane.

La voiture a dépassé le point de contrôle et a été abandonnée par ses occupants avant d'exploser à l'arrivée d'autres supplétifs, a-t-il ajouté.

Les membres des Comités de résistance populaire ont épaulé l'armée dans sa campagne d'un mois contre Al-Qaïda qui a débouché à la mi-juin sur l'abandon des combattants extrémistes de leurs positions dans les villes et les villages de la province d'Abyane.

Ils ont été depuis la cible de plusieurs attentats attribués à Al-Qaïda dont les combattants se sont repliés sur les zones montagneuses de la province et les zones désertiques du sud-est du Yémen.

faw/mh/feb

PLUS:afp