NOUVELLES

Nike éclaboussée

16/10/2012 01:27 EDT | Actualisé 15/12/2012 05:12 EST

Depuis la publication du rapport de l'Agence antidopage américaine (USADA), qui a révélé au grand jour le système de dopage mis sur pied par US Postal et Lance Armstrong, Nike a réitéré son soutien au septuple vainqueur du Tour de France.

Mardi, cependant, le New York Daily News a mis l'entreprise américaine dans l'embarras. Selon le quotidien, Nike aurait versé 500 000 $ à l'Union cycliste internationale (UCI) pour camoufler un contrôle positif d'Armstrong, aux corticostéroïdes, lors du Tour de France 1999.

C'est Kathy Lemond, la femme de l'ex-coureur Greg Lemond, qui aurait fait cette déclaration sous serment en 2006 lors de la cause qui opposait Armstrong à SCA Promotions.

Mme Lemond avait alors affirmé que le mécanicien de l'équipe, Julian Devries, lui avait raconté, à elle et à d'autres personnes, que Nike et le banquier Thom Weisel, copropriétaire de l'équipe US Postal, avaient transféré 500 000 $ à un compte en Suisse appartenant à Hein Verbruggen, alors président de l'UCI.

Lundi, Mme Lemond a dit au New York Daily News qu'elle maintenait son témoignage.

Ferrari veut lire avant de commenter

Par ailleurs, le docteur Michele Ferrari a dit qu'il avait besoin de temps pour analyser les documents de l'USADA avant de les commenter.

L'ancien médecin d'Armstrong est accusé d'avoir incité l'Américain et ses coéquipiers à utiliser des substances illégales.

« Il leur a fallu deux ans et demi pour monter le dossier, ça va donc me prendre un certain temps pour passer au travers. Je commenterai quand je jugerai que c'est le bon moment », a dit le médecin italien à Cyclingnews.com.

L'USADA a retracé plus d'un million de dollars de paiements entre Armstrong et Ferrari entre 1996 et 2006. L'USADA a aussi mis la main sur des rapports incriminants, dans lesquels le médecin explique à Armstrong ainsi qu'à d'autres coureurs comment se doper à l'EPO et se faire des transfusions sanguines.

En juillet, l'USADA a banni Ferrari à vie de toute association avec le milieu sportif.

PLUS: