NOUVELLES

Mondial-2014/Qualif. - L'Allemagne rattrapée sur le fil par la Suède

16/10/2012 04:58 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

L'Allemagne, après avoir mené 4-0 grâce notamment à un doublé de Klose, a concédé le nul sur le fil face à la Suède (4-4), mardi au stade olympique de Berlin, son premier faux-pas après trois victoires de rang en qualifications pour le Mondial-2014.

Avec 10 points, l'Allemagne conserve toutefois sa première place du groupe C avec trois longueurs d'avance sur la Suède, qui compte un match en moins.

Quatre jours après le festival irlandais (6-1), l'équipe de Joachim Löw a régalé le public, et la chancelière Angela Merkel, durant la première heure de jeu, avant de voir sa défense s'effriter face au réveil suédois emmené par l'inévitable Ibrahimovic.

Un scénario qui devrait donner des arguments aux détracteurs du sélectionneur, mis sous pression depuis l'échec en demi-finales de l'Euro-2012 face à l'Italie.

Rentrée de Dublin avec une image de force tranquille, dotée d'une artillerie redoutable, la Mannschaft faisait figure de favorite face à une Suède sauvée du naufrage aux Iles Féroé (2-1) déjà grâce à Ibrahimovic.

Et c'était avec le même brio et la même efficacité que les Allemands entamaient la partie pour étouffer une formation suédoise rapidement dépassée et qui cédait à trois reprises en première période.

Après les premiers frissons par Müller (2), Reus s'échappait sur le côté gauche pour adresser un centre que Klose catapultait dans les filets (1-0, 8). Et l'attaquant de 34 ans n'en restait pas là. Dans une équipe joueuse, il était à la réception d'un nouveau service de Reus pour doubler la mise (15) et s'approcher à une unité du record du légendaire Gerd Müller, avec 68 réalisations en sélection.

Passe à dix, combinaisons, accélérations: la partie tournait presque à la démonstration face à une équipe suédoise débordée, au sein de laquelle la star Ibrahimovic était mise sous silence. Si Reus manquait de peu le 3e but, Mertesacker saisissait lui sa chance sur une rare montée, en reprenant en pivot une tête en retrait de Müller (3-0, 39).

Ce n'était pas la pluie battante qui stoppait les ardeurs offensives allemandes en seconde période. Combinaisons, talonnade, frappe de 30 m... Et finalement un centre de Müller avec à la réception Özil pour le 4e but (56).

Contre toute attente, la Suède relevait la tête après l'heure de jeu. Avec évidemment "Ibra", qui d'un coup de tête ouvrait le compteur des Suédois (62). Deux minutes plus tard, Lustig parvenait à glisser le ballon entre les jambes de Neuer pour le 4-2.

Le portier allemand était tout à coup sollicité de toutes parts et s'inclinait une troisième fois face à Elmander (76), avant de relâcher un ballon que Sana ne parvenait pas à convertir. Mais sous la pression, Elm plantait la dernière banderille suédoise dans le temps additionnel (90+3) !

L'Allemagne, qui disputait son dernier match de qualification de l'année, effectuera une dernière sortie en 2012, une confrontation amicale avec les Pays-Bas le 14 novembre à Amsterdam.

sg/es

PLUS:afp