NOUVELLES

Mondial-2014/Qualif. - Allemagne-Suède: Löw ne "trouve pas d'explication"

16/10/2012 05:56 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

Le sélectionneur allemand Joachim Löw n'arrivait pas à "trouver d'explication" après que son équipe, si brillante pendant une heure, a fini par être rejointe à 4-4 par la Suède, mardi à Berlin en éliminatoires pour le Mondial-2014.

Q: Comment votre équipe a-t-elle pu laisser filer un avantage de 4 buts ?

R: "Honnêtement, immédiatement après le match, je ne peux pas trouver d'explication. Laisser filer un avantage de 4-0 n'est normalement pas possible. Nous avons été absolument excellents pendant 60 minutes, dans l'organisation, le jeu de passes, on a tout contrôlé. Pendant une heure, les Suédois manquaient à l'appel sur le terrain, même les joueurs comme Ibrahimovic ou Elmander. Je ne m'attendais pas à ce qu'on les laisse nous sortir du rythme comme ça. Probablement que le problème a commencé quelque part dans les têtes. (A la mi-temps), les Suédois ont fait entrer deux joueurs frais qui ont amené du souffle à l'équipe. Ils n'avaient plus rien à perdre, et avec le deuxième but, ils ont retrouvé de la motivation, ils se sont dit qu'ils pouvaient se rapprocher encore. Nous sommes devenus inquiets au fil des minutes, et eux plus forts."

Q: Quelle a été la réaction des joueurs ?

R: "C'est la déception qui domine. Dans le vestiaire, il y avait un silence de mort. Tout le monde était affalé sur son siège ou sur les bancs de massage, ils étaient muets. Nous sommes maintenant incroyablement déçus, mais cela ne nous fera pas sortir de notre voie. On a laissé passer une grande chance de prendre un avantage important dans le groupe ce soir."

Q: Que pouvez-vous dire aux joueurs après un tel match ?

R: "C'est peut-être un match qui nous apprendra quelque chose avec le temps. La déception domine, mais on peut apprendre énormément. Quand on lève le pied, ce genre de choses peut arriver. C'est une leçon pour l'avenir. On ne peut pas attribuer ça à un joueur ou à une erreur particulière, c'est toute l'équipe qui a manqué de détermination. On a perdu des ballons bêtement, on a "balancé" de derrière, et on n'a plus tenu le jeu comme avant. On n'a pas été capables de rétablir l'ordre dans notre jeu pendant les 30 dernières minutes. Je vais avoir du mal à trouver le sommeil".

hap/es

PLUS:afp