NOUVELLES

Mexique: la fille de Joaquin Guzman est épinglée aux États-Unis

16/10/2012 03:06 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

SAN DIEGO - La fille d'un des narcotrafiquants les plus recherchés de la planète a été épinglée aux États-Unis quand elle a tenté de pénétrer au pays en utilisant le passeport de quelqu'un d'autre.

La femme de 31 ans, Alejandrina Gisselle Guzman Salazar, a été arrêtée vendredi au port de San Ysidro, prêt de San Diego.

Deux responsables américains indiquent qu'elle a affirmé aux autorités que son père est Joaquin «El Chapo» Guzman, le leader du cartel de Sinaloa.

L'importance de son arrestation dépendra de ce qu'elle peut apprendre aux responsables au sujet de son père. Les autorités américaines et mexicaines offrent une récompense de plusieurs millions de dollars pour toute information menant à l'interpellation du narcotrafiquant.

Un expert, David Shirk de l'université de San Diego, a rappelé que Benjamin Arellano Felix, qui dirigeait alors le plus puissant cartel mexicain, a été arrêté en 2002 après que les autorités aient pris sa fille en filature.

Guzman Salazar est notamment accusée de fraude et d'utilisation frauduleuse de documents. Elle aurait affirmé être enceinte et vouloir accoucher à Los Angeles.

L'an dernier, le quotidien Los Angeles Times rapportait que la femme de Guzman — l'ancienne reine de beauté Emma Coronel — s'était rendue dans le sud de la Californie pour donner naissance à des jumelles dans un hôpital au nord de Los Angeles. La femme, qui était alors âgée de 22 ans, détient la nationalité américaine, ce qui lui permet d'entrer librement aux États-Unis.

Le cartel de Sinaloa contrôle le trafic de la drogue le long de la frontière entre le Mexique et les États-Unis, surtout dans l'ouest du pays.

Plusieurs proches de Guzman — notamment trois fils et au moins deux autres femmes — font l'objet de sanctions ou d'accusations aux États-Unis.

L'enquête de remise en liberté sous caution de Guzman Salazar aura lieu le 25 octobre. La femme a retenu les services de Jan Ronis, qui a déjà représenté plusieurs clients issus du crime organisé — y compris Arellano Felix.

PLUS:pc