NOUVELLES

Le bénéfice net de Johnson & Johnson chute de sept pour cent au 3e trimestre

16/10/2012 01:21 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Le bénéfice net de l'américaine Johnson & Johnson a chuté de sept pour cent, l'augmentation des coûts associés à la recherche et la production ayant contrebalancé la hausse des ventes de médicaments et de dispositifs médicaux de même que les nouveaux revenus tirés de sa plus grande acquisition jamais réalisée.

Le fabricant de Tylenol, de shampooing pour bébé et de médicaments vendus sur ordonnance a annoncé, mardi, que son bénéfice net avait atteint de 2,97 milliards $ US, soit 1,05 $ US par action. Ce résultat se compare à un bénéfice de 3,2 milliards $ US, soit 1,15 $ US par action, pour la même période l'an dernier.

En excluant les charges exceptionnelles pour la recherche, les acquisitions et le service de contentieux, le bénéfice s'est établi à 3,5 milliards $ US, ou 1,25 $ US par action.

Les revenus ont grimpé de 6,5 pour cent à 17,05 milliards $ US, gonflés de près de six pour cent par les ventes de Synthes, un fabricant d'équipement chirurgical et d'implants orthopédiques racheté en juin par Johnson & Johnson pour 19,7 milliards $ US.

Les résultats ont dépassé les attentes des analystes de Wall Street, qui prévoyaient un bénéfice de 1,21 $ US par action et des revenus de 17,01 milliards $ US.

La société de New Brunswick, au New Jersey, a aussi revu à la hausse ses prévisions de bénéfice annuel et envisage désormais un bénéfice par action d'entre 5 et 5,10 $ US, en excluant les dépenses non récurrentes. Il attendait précédemment un profit par action d'entre 5 et 5,07 $ US par action.

PLUS:pc