NOUVELLES

La production d'aluminium de Rio Tinto a baissé au troisième trimestre

16/10/2012 05:44 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

MONTRÉAL - Le géant minier mondial Rio Tinto a indiqué mardi que sa production de plusieurs métaux, incluant le minerai de fer et le cuivre, avait augmenté au troisième trimestre, mais que celle d'aluminium avait baissé de 10 pour cent par rapport à l'an dernier même si elle continuait de retrouver son rythme à la suite d'un long conflit de travail au Québec.

La proportion de la production d'aluminium de Rio Tinto Alcan a augmenté de deux pour cent par rapport au deuxième trimestre, à 538 000 tonnes, mais elle a chuté de 11 pour cent jusqu'à présent cette année, comparativement aux neuf premiers mois de 2011.

En juillet, une entente a permis de mettre un terme à un lock-out de 780 travailleurs de la fonderie de Rio Tinto Alcan à Alma, au Lac-Saint-Jean.

Cette fonderie est l'une des principales de l'entreprise. Chaque année, quelque 483 000 tonnes d'aluminium y sont produites, mais le lock-out a réduit du tiers cette production.

La production de Pacific Aluminium, que contrôle Rio Tinto, a reculé de 13 pour cent durant le trimestre, à 317 000 tonnes. L'entreprise de Londres cherche à vendre ou fermer les 13 actifs de cette filiale.

Le chef de la direction de Rio Tinto, Tom Albanese, a indiqué que la société minière avait obtenu de solides résultats durant le trimestre, incluant des résultats records à ses installations de minerai de fer dans le Pilbara, en Australie.

Les productions de cuivre, de bauxite, d'alumine et de dioxyde de titane ont toutes augmenté par rapport à l'année précédente.

Les marchés demeurent instables mais Rio Tinto fait preuve de ténacité et enregistre de solides résultats, a affirmé M. Albanese.

La production mondiale de minerai fer a augmenté de cinq pour cent, à 67 millions de tonnes. La part de Rio Tinto était de 53 millions de tonnes.

PLUS:pc