NOUVELLES

La Cour suprême juge en faveur d'Obama sur le vote anticipé dans l'Ohio

16/10/2012 02:20 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

Les électeurs de l'Ohio (nord des Etats-unis) pourront voter le dernier week-end avant le scrutin du 6 novembre grâce à une décision de la Cour suprême, qui a rejeté mardi une demande de restriction déposée par les autorités républicaines de cet Etat stratégique.

La décision représente une victoire pour le président Barack Obama et les démocrates, qui tentent de maximiser la participation de leur base, en mobilisant une armée de bénévoles pour faire du porte-à-porte et inciter les électeurs à voter le plus tôt possible.

"La demande de suspension présentée à la juge (Elena) Kagan et à la Cour est rejetée", a annoncé la Cour dans une décision publiée mardi, après avoir été saisie en appel de plusieurs décisions de tribunaux inférieurs.

Le vote anticipé est ouvert depuis le 2 octobre dans l'Ohio (nord), l'un des Etats qui pourraient départager Barack Obama et Mitt Romney, et où le président mène pour l'instant dans les sondages.

Mais la bataille sur la date exacte de la fin de ce vote anticipé dans l'Etat durait depuis que l'assemblée de l'Ohio, à majorité républicaine, avait décidé de n'autoriser que les militaires à voter durant les trois derniers jours avant le scrutin du 6 novembre --soit entre le samedi 3 novembre et le lundi 5 novembre.

Cette préférence avait été accordée au prétexte que les soldats étaient moins libres de leurs emplois du temps.

Les électeurs civils n'auraient donc pas pu voter ce week-end là, contrairement à 2008.

Cette décision a immédiatement suscité une plainte de la part de l'équipe de campagne d'Obama, qui considère que la restriction pénalise les électeurs les plus pauvres ou dépendants.

Traditionnellement, le week-end précédant l'élection, le parti démocrate met en place des navettes entre les quartiers défavorisés et les bureaux de vote, notamment à la sortie des églises le dimanche.

Les tribunaux ont jugé qu'une restriction aux seuls militaires constituait une discrimination et que les bureaux devaient être ouverts à tous les électeurs ou à aucun. La Cour suprême a confirmé ces décisions.

Il est peu probable que le secrétaire d'Etat de l'Ohio, Jon Husted, qui a fonction de ministre de l'Intérieur, décide maintenant de fermer les bureaux entre les 3 et 5 novembre.

L'organisation des élections est du ressort des comtés et des Etats, et notamment du secrétaire d'Etat.

ico/are

PLUS:afp