NOUVELLES

Foxconn reconnaît avoir employé des mineurs de 14 ans en Chine

16/10/2012 07:04 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

PÉKIN, Chine - Foxconn, une entreprise qui fabrique notamment les iPhones d'Apple, a reconnu mardi avoir employé des mineurs parfois âgés de 14 ans dans une de ses entreprises en Chine.

Les mineurs — dont le nombre n'a pas été communiqué et qui étaient des stagiaires de l'usine de Yantai, dans l'est du pays — ont été renvoyés à l'école, a déclaré le groupe Foxconn Technology, qui fabrique les célèbres téléphones intelligents d'Apple. Ils ont été découverts lors d'une enquête menée par l'entreprise, selon Foxconn. En Chine, l'âge légal pour travailler est fixé à 16 ans.

«Nous reconnaissons notre responsabilité pour ces violations et nous nous sommes excusés auprès de chacun des étudiants pour notre implication», a déclaré Foxconn dans un communiqué. «Chaque employé responsable de ces violations découvertes lors d'une enquête menée par Foxconn sera immédiatement licencié», précise le communiqué.

L'entreprise Foxconn fabrique les iPhones et les iPads de la marque Apple et assemble également des produits de Microsoft et Hewlett-Packard. L'entreprise n'a pas précisé quels produits étaient fabriqués dans l'usine concernée.

Un groupe de protection des droits des travailleurs, China Labor Watch, a considéré que la responsabilité incombait en premier lieu aux écoles concernées, mais «Foxconn est également coupable de ne pas confirmer l'âge de ses employés».

Les conditions de travail en Chine sont un sujet sensible pour les marques étrangères qui sous-traitent leur production dans ce pays. Le mois dernier, Foxconn a suspendu sa production durant une journée dans une usine de Taiyuan, dans la province de Shanxi, à la suite d'un soulèvement d'au moins 2000 employés qui a fait 40 blessés.

L'entreprise Foxconn a un programme de stages qui propose aux étudiants des filières professionnelles de travailler durant trois à six mois dans ses usines en étant supervisés par des professeurs.

En août dernier, une plainte a été déposée contre Foxconn par des étudiants qui affirmaient être contraints par leur école à travailler pour la compagnie. Foxconn avait répondu que les étudiants étaient libres de partir à tout moment.

En mars, la Fair Labor Association engagée par Apple devait enquêter sur les conditions de travail au sein des usines de Foxconn. L'association avait alors observé en août que les recommandations formulées en mars étaient appliquées. Ces recommandations comprenaient la vérification de l'âge des stagiaires.

Foxconn est un des plus gros employeurs en Chine, avec 1,2 million d'employés dans les usines de plusieurs pays.

PLUS:pc