NOUVELLES

Drummond et Victo hôtes du Défi mondial des moins de 17 ans en décembre

16/10/2012 04:28 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

MONTRÉAL - Antoine Vermette se rappelle très bien de la fierté qu'il a ressentie en voyant pour la première fois son chandail unifolié, arborant le numéro 20, accroché dans le vestiaire de l'équipe canadienne.

C'était en 1999, en République tchèque, au tournoi de la Coupe des quatre nations, précurseur au tournoi Ivan-Hlinka, qui regroupe les meilleurs joueurs de moins de 18 ans provenant du pays hôte, de la Slovaquie et des États-Unis.

«Ça peut paraître anodin, mais ça m'avait marqué, évoque-t-il. Pour moi, ça représentait énormément. Toute la place qu'occupe le hockey au Canada, son histoire, la fierté de représenter son pays, tout ça était important. Ç'avait été une super belle expérience, très enrichissante sur le plan personnel. En plus, nous avions gagné le tournoi!»

Treize ans plus tard, Vermette est bien placé pour comprendre l'enthousiasme et la ferveur qui gagneront les jeunes hockeyeurs canadiens qui participeront au Défi mondial des moins de 17 ans à Drummondville et à Victoriaville, dans le temps des Fêtes.

Le tournoi de 27 matchs regroupera les meilleurs joueurs au monde nés en 1996 ou après. Plusieurs joueurs représenteront par la suite le Canada au sein des équipes nationales des moins de 18 ans, junior et senior.

Plusieurs grandes vedettes de la LNH ont fait leurs débuts sur la scène internationale dans l'histoire du Défi mondial des moins de 17 ans (connu sous l'appellation de Coupe Esso du Québec) en 1986.

Au total, plus de 1200 joueurs ont été repêchés dans la LNH, incluant neuf des 12 derniers premiers choix au repêchage (Ilya Kovalchuk, 2001; Rick Nash, 2002; Marc-André Fleury, 2003; Alexander Ovechkin, 2004; Erik Johnson, 2006; Patrick Kane, 2007; John Tavares, 2009; Taylor Hall, 2010; Ryan Nugent-Hopkins, 2011).

«Les amateurs de Drummond et de Victo ont la chance d'encourager leur propre équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, relève-t-il. Mais c'est l'élite mondiale qu'ils vont voir à l'oeuvre, les meilleurs jeunes de la Finlande, de la Suède ainsi que de la Russie. C'est un beau rassemblement», ajoute l'ancien des Tigres de Victoriaville, qui ne doute aucunement de la réussite de l'événement.

En 1999, Vermette a évolué en compagnie des Scott Hartnell, Brad Boyes, Michael Cammalleri et Pascal Leclaire.

Quelques mois plus tôt, Leclaire et lui avaient affronté Hartnell aux Jeux du Canada, à Cornerbrook, Terre-Neuve. Le Québec s'était incliné en finale, en prolongation, contre l'équipe manitobaine de Hartnell, dominant dans ce tournoi.

«Je me rappelle très bien de cette défaite crève-coeur», dit Vermette, porte-couleurs des Coyotes de Phoenix dans la LNH.

Ce tournoi des Jeux du Canada faisait office de Défi mondial, à l'époque.

À Drummondville et à Victoriaville, il y aura cinq équipes canadiennes au sein des 10 en lice. Le Québec aura sa propre sélection.

Le tournoi commencera le 29 décembre et connaîtra son dénouement le 4 janvier. Le match pour l'obtention de la médaille d'or sera télédiffusé au Réseau des sports (RDS).

PLUS:pc