NOUVELLES

Cuba: les exilés aux Etats-Unis saluent prudemment les mesures migratoires

16/10/2012 12:59 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

Les exilés cubains aux Etats-Unis ont prudemment salué mardi l'annonce par Cuba d'un assouplissement des conditions de voyage à l'étranger, qualifiant cette mesure de "pas positif" tout en soulignant la subsistance de certaines restrictions.

Le gouvernement cubain a annoncé mardi une simplification des conditions de voyage à l'étranger des Cubains qui se traduit principalement par la disparition du permis de sortie du territoire et de la lettre d'invitation jusque-là requis.

L'annonce du gouvernement cubain est "dans son principe" une "bonne nouvelle pour les Cubains afin qu'ils puissent commencer à avoir un peu plus de liberté", a réagi la Fondation nationale américano-cubaine (FNCA).

Néanmoins, "il faut voir ce qui change dans la loi" parce que le gouvernement supprime le permis de sortie mais "en même temps, il parle de conditions qui ne sont pas claires", a ajouté Omar López Montenegro, directeur du département des droits humains de la FNCA.

Si la plupart des Cubains n'auront désormais plus besoin que de leur passeport pour voyager à l'étranger, de nombreuses catégories professionnelles -- médecins, ingénieurs, sportifs de haut niveau, etc. -- resteront soumises à une autorisation préalable pour "préserver le capital humain de la Révolution", selon le gouvernement cubain.

"Un passeport, c'est quelque chose qu'on doit accorder librement à chaque personne", a déclaré à l'AFP Omar López Montenegro.

Pour le président du Mouvement Démocratie de Miami, Ramón Saúl Sánchez, le fait que le gouvernement cubain traite de la question migratoire "pour en supprimer des restrictions" constitue un "pas positif".

"Mais malheureusenement", la nouvelle politique "laisse ou impose de nouvelles restrictions au droit de sortir et d'entrer librement" sur l'île, a-t-il déploré.

Environ 1,8 million de Cubains vivent aux Etats-Unis, dont environ 1,2 million dans l'Etat de Floride (sud-est), selon le recensement américain de 2010.

pb/are/lor

PLUS:afp