NOUVELLES

Viande contaminée : XL Foods pourrait rouvrir cette semaine

15/10/2012 05:24 EDT | Actualisé 15/12/2012 05:12 EST
Shutterstock

L'entreprise de transformation de viande au centre de l'éclosion de contamination à la bactérie E. coli, XL Foods, pourrait reprendre ses activités d'ici la fin de la semaine, selon Richard Arsenault, directeur du programme des viandes à l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA).

En entrevue à CBC, M. Richard Arsenault a indiqué que les tests sont en cours à l'usine de Brooks, en Alberta.

« Ils vont finir le découpage et nous ferons notre évaluation qui ne devrait pas prendre beaucoup de temps. Donc [l'usine rouvrira] soit la fin de cette semaine ou au début de la semaine prochaine », a-t-il expliqué.

Dimanche, l'entreprise a rappelé au travail 800 de ses 2000 employés mis à pied pour permettre à l'ACIA d'effectuer son travail d'évaluation du travail de transformation. Les inspecteurs avaient complété la moitié de leur besogne, qui consiste à vérifier comment les employés de XL Foods transforment les carcasses de boeuf.

Si les inspecteurs sont satisfaits par le travail accompli, l'entreprise pourrait se voir remettre son permis d'exploitation.

L'évaluation de l'ACIA des installations de l'usine de XL Foods avait dû être interrompue la fin de semaine dernière, après que l'entreprise eut annoncé la mise à pied temporaire de 2000 employés.

Les inspecteurs de l'agence fédérale disaient n'avoir rien à inspecter si les travailleurs ne manipulaient pas le boeuf. L'ACIA avait déclaré que sa priorité était la santé des consommateurs et qu'elle ne redonnerait pas d'autorisation à XL Foods tant qu'elle n'aura pas complété son enquête.

Les dirigeants de XL Foods, de leur côté, avaient motivé leur décision de licencier les travailleurs par le fait que le gouvernement fédéral ne leur avait pas précisé à quel moment l'entreprise se verrait remettre son permis d'exploitation pour lui permettre de faire fonctionner l'usine au maximum de sa capacité.

L'usine de transformation de viande a cessé ses opérations le 27 septembre après la suspension de son permis d'exploitation par l'ACIA.

Quinze cas d'infection à la bactérie E. coli au pays ont été liés à cette usine et le transformateur de viande a dû rappeler des produits partout en Amérique du Nord.