NOUVELLES

Ontario: le Premier ministre Dalton McGuinty va démissionner

15/10/2012 07:48 EDT | Actualisé 15/12/2012 05:12 EST

Le Premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, au pouvoir depuis 2003, a annoncé lundi soir contre toute attente qu'il allait quitter son poste et la direction du parti libéral de cette province canadienne dès que sa formation lui aura choisi un successeur.

M. McGuinty a fait cette annonce surprise alors que l'opposition a présenté deux motions de défiance contre son gouvernement minoritaire, l'accusant d'avoir caché les coûts liés à l'annulation de deux projets de construction de centrales d'électricité au gaz dans la province.

Le gouvernement estime ces coûts à 230 millions de dollars, tandis que l'opposition soutient qu'ils dépassent les 650 millions.

M. McGuinty a également annoncé qu'il suspendait les travaux à l'assemblée législative de Toronto, faute du soutien de l'opposition à son projet de gel des salaires des fonctionnaires, indispensable, selon lui, pour réduire l'actuel déficit budgétaire de la province, qui dépasse les 14 milliards de dollars.

"Après 16 ans à la tête du Parti libéral de l'Ontario et neuf ans comme Premier ministre, le temps du changement est arrivé, le temps est arrivé pour (avoir) un nouveau Premier ministre libéral", a dit M. McGuinty.

Il a par ailleurs chargé sa formation politique d'organiser un congrès pour élire son successeur à la tête du parti qui, conformément au système politique en vigueur au Canada, deviendra automatiquement Premier ministre de la province, la plus peuplée du Canada et moteur économique du pays.

Après cette annonce, des médias canadiens n'excluaient pas la possibilité que M. McGuinty joigne la course à la direction du Parti libéral du Canada (opposition), qui doit élire un nouveau chef en avril prochain.

jl/sam

PLUS:afp