NOUVELLES

Obama mise sur le vote anticipé et montre l'exemple

15/10/2012 04:26 EDT | Actualisé 15/12/2012 05:12 EST

Barack Obama va voter avec 12 jours d'avance à l'élection présidentielle dans son ancien fief de Chicago, a priori une première pour un dirigeant sortant aux Etats-Unis et une façon d'encourager une participation similaire à celle qui l'avait avantagé en 2008.

"Je voterai en avance (...) le 25 octobre. Si votre Etat organise un scrutin anticipé, faites comme moi", a écrit lundi M. Obama sur son compte officiel Twitter @BarackObama, en signant de ses initiales, ce qui signifie qu'il a lui-même rédigé ce message.

Le comité de campagne de M. Obama a ensuite confirmé qu'il irait en personne voter à Chicago (Illinois, nord), son fief politique avant son accession à la présidence, et où est installé le centre nerveux de l'équipe qui oeuvre à sa réélection.

Selon les médias américains, c'est la première fois qu'un président en exercice ne se déplace pas le jour même du scrutin, en l'occurrence le 6 novembre cette année.

Quelques instants avant son mari, la Première dame des Etats-Unis Michelle Obama avait annoncé, elle aussi sur Twitter, qu'elle avait voté par correspondance, en incitant ses compatriotes à l'imiter.

L'équipe démocrate a diffusé une photo de Mme Obama, une enveloppe contenant son bulletin de vote à la main.

Poursuivant dans cette veine pédagogique, le comité de campagne de M. Obama a affirmé que "le président et la Première dame effectuent une démarche historique en votant en avance, (respectivement) en personne et par correspondance, pour mettre en avant le côté facile, pratique et l'importance de voter".

La mobilisation des électeurs, en particulier des minorités, avait constitué l'un des facteurs décisifs de la victoire de M. Obama en 2008.

La participation des Noirs, Hispaniques et des 18-24 ans avait été de quatre points de pourcentage supérieure à celle de 2004, bénéficiant surtout à M. Obama, tandis que les électeurs blancs, traditionnellement acquis en majorité aux républicains, s'étaient légèrement démobilisés, selon les chiffres du bureau du recensement divulgués en juillet 2009.

Selon le directeur de campagne de M. Obama, Jim Messina, le démocrate détient un solide avantage sur son adversaire Mitt Romney au sein des votes déjà effectués, un facteur important dans le scrutin de cette année, qui permettrait aussi de neutraliser d'éventuels barrages de publicité de dernière minute du camp républicain.

L'équipe de M. Romney a annoncé lundi avoir levé 170,4 millions de dollars en septembre, et disposer de 191 millions de dollars de trésorerie, augurant d'une possible avalanche de publicités contre M. Obama d'ici à la présidentielle dans trois semaines.

En fin de semaine dernière, les électeurs de 42 Etats pouvaient déjà voter par correspondance, neuf d'entre eux ayant aussi ouvert le vote en personne dans des bureaux de vote.

Cette pratique, encadrée par des lois différentes dans chaque Etat, s'est développée pour éviter une longue attente devant les bureaux de vote le jour du scrutin.

Elle est aussi destinée à encourager les électeurs à participer aux opérations de vote sans avoir à prendre un jour de congé. Les élections aux Etats-Unis sont traditionnellement organisées le mardi, et ce jour n'est pas férié.

En 2008, selon le bureau du recensement, 71% des Américains en âge de voter étaient inscrits sur les listes électorales, et 90% des inscrits avaient effectivement voté à la présidentielle, synonyme d'un taux de participation de 64%.

tq/sam

PLUS:afp